Quantcast

Galerie Dior : un nouveau musée mode à visiter d’urgence

Le musée de la Galerie Dior

C’est le rendez-vous mode et culturel à foncer voir d’urgence. Derrière son nouveau flagship phénomène, la maison Dior inaugure une exposition permanente, dans une galerie extraordinaire, complètement indépendante de sa boutique monumentale où l’on trouve un restaurant Jean Imbert, des cabines de soin et même une suite pour inviter les V.I.P. à dormir.

L’entrée se fait discrète, derrière les fastes du 30 Montaigne. Le 11 rue François 1er dévoile une scénographie de 2 000 m² qui révolutionne les codes de la mode muséale sous la direction d’Olivier Flaviano, ancien directeur du Musée Yves Saint Laurent Paris. Attention, il faut penser à réserver ses billets pour accéder à cet endroit extraordinaire ! Visite guidée.

Un véritable Musée Dior dans le 8e

La Galerie Dior se déploie tel un véritable musée vivant consacré à la maison de couture et l’histoire de la mode parisienne, à l’endroit même où le grand couturier avait installé ses premiers ateliers.

Ici, chaque salle est un spectacle en soi ! De surprise en surprise, on déambule entre le bureau de Christian Dior conservé tel qu’il était, un cabinet de curiosités qui expose les robes haute couture en taille miniature envoyées à l’autre bout du monde aux plus grosses clientes de la maison sans oublier le show de son et lumières autour d’un podium de robes stupéfiantes.

Les modèles les plus iconiques de tous les couturiers qui ont exercé chez Dior (John Galliano, Yves Saint Laurent, Gianfranco Ferré, Maria Grazia Chiuri…) reprennent vie, tous présentés devant une vidéo du défilé pour les rendre plus réelles et magiques.

Loin des expos poussiéreuses, la mise en scène hyper contemporaine agencée par la star de la scéno Nathalie Crinière se révèle une pure merveille, à commencer par l’entrée de la galerie qui a été confiée au plasticien britannique Marc Quinn, chargé d'imaginer une œuvre à partir d'une empreinte digitale du couturier.

Les petites mains de Dior en direct de la galerie

Atelier petites main Diot pour la haute couture

No Dior, no Dietrich”, lançait Marlène Dietrich à Alfred Hitchcock avant le tournage du Grand Alibi, exigeant une garde-robe Dior. Pas de haute couture sans ses stars. Les robes et tenues portées par Elizabeth Taylor, Lady Di, Marylin Monroe, Nicole Kidman ou Charlize Theron illustrent la relation entre la maison et les stars.

Véritable behind the scenes, on se faufile dans les coulisses d’un défilé de mode à l’époque de Dior entre vidéos, croquis et invitations. On marche au-dessus de l’atelier des mannequins, conservé tel quel… On redécouvre les costumes imaginés pour les plus grands bals. Et on retrace toute l’histoire de Christian Dior et de sa sœur, leurs amitiés et dialogues avec les artistes qui ont marqué l’époque comme Picasso, Dalí, Man Ray ou Giacometti.

Clou du spectacle : un atelier où les petites mains de Dior confectionnent robes et points magiques en direct de leur table de travail et de leurs machines et dévoilent tous les vrais secrets du monde magique de la haute couture.

Un café Dior secret ouvert par Jean Imbert

le café Jean Imbert à La Galerie Dior

Vous avez forcément entendu parler du café et du restaurant ouvert par Jean Imbert au cœur du flagship 30 Montaigne. Ce qu’on sait moins, c’est que le chef du Plaza a également inauguré un café uniquement accessible aux visiteurs de la galerie, au 2e étage sans la foule et les hordes de touristes, donc.

L’occasion parfaite de se délecter, dans un entre-soi de bon goût, d’une dînette haute couture griffée Imbert : salade burrata asperge et noisette (23 €), croque New Look à la truffe (38 €), cocktails chic (à p. de 15 €), tarte, baba et flancs exquis (14 €). Une embellie.

12 € sur réservation obligatoire

Ouvert tous les jours de 11h à 19h. Fermé le mardi.

Retrouvez aussi 100% éclat, les produits à tester absolument et la beauté à déguster

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une