Nobelle : que vaut le bouquin de Sophie Fontanel ?

L’ovni de la mode fait à nouveau parler d’elle. Sophie Fontanel n’a jamais laissé indifférent, à commencer par ses ex-chroniques délirantes dans le ELLE ou ses livres-phénomènes où elle criait haut et fort avoir renoncé au sexe et sa revendication au “droit de vieillir”. Toujours là où on ne l’attend pas, Sophie Fontanel profite de son départ d’un grand magazine féminin à 52 ans pour outer ses cheveux blancs et devient une star sur Instagram (187K).

Son dernier bon coup ? La plume iconoclaste a lâché son surmoi pour écrire un roman aux qualités littéraires formidables. Mieux : Sophie Fontanel promet d’être l’auteure de la rentrée littéraire qu’on n’attendait pas. De là à décrocher un prix ? Affaire à suivre de près !

 

Un été à Saint-Paul de Vence

Annette a tout juste 10 ans quand son père décide d’emmener sa famille passer l’été en Provence, dans une maison voisine de la sienne, prêtée par son ami Bernard, un célèbre éditeur parisien.

Nous voici plongés dans les années Giscard, le temps d’un été à Saint-Paul de Vence. Un revival de la liberté des 70’s entre une partie de pétanque, La Colombe d'Or, un apéro sur la place du village où une bande d’artistes refait le monde en fumant tandis que la jeunesse roule à moto sans casque… Nostalgie !

 

Le temps des amours

On oublie parfois ce qu’on peut ressentir à 10 ans. Pas Sophie Fontanel, qui signe ici un merveilleux roman d’apprentissage à travers les yeux et la plume de cette petite Parisienne.... qui tombe illico amoureuse de Magnus, le fils de Robert.

Planquée dans le jardin de Kléber Bahut, véritable star locale, les deux gamins vivent au bord de la piscine du célèbre écrivain les prémices d’une grande histoire d’amour jusqu’à l’arrivée dramatique d’une petite fille de 11 ans aux cheveux de sirènes et pantalon patte d’éph !

De son côté, le grand-frère d’Annette multiplie les offensives révolutionnaires sur des plages privées en hurlant “la plage est à tous”... jusqu’à sa rencontre avec une splendide créature en train de siroter du champagne, fille de riches propriétaires d’une villa à Antibes.

 

Un récit entre Pagnol et Sagan

Ce récit merveilleux déploie un style épatant à mi-chemin entre les souvenirs de jeunesse de Marcel Pagnol et les premiers émois de Françoise Sagan dans Bonjour Tristesse. Un pur régal.

Et si la love story a tout d’un grand classique, Fontanel se permet quelques incursions féministes d’une grande finesse. Dans leur cas : Annette est le poète… Et Magnus est sa muse. La fillette subjugue le petit garçon et l’écrivain par ses petits textes de génie. Ce qui va très vite déplaire au papa éditeur qui attend beaucoup de son fils. Et une gamine qui comprend bien trop vite “qu’elle n’est qu’une fille”… Bref : un texte à lire absolument.

Nobelle, de Sophie Fontanel chez Robert Laffont.

© Benjamin Decoin

Découvrez aussi la série de la rentrée.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus