Où dîner toute la nuit à Paris ?

Quand les oiseaux de nuit sont de sortie, ont dansé une partie de la nuit… Il y a toujours un moment où l’on aime souper et s’attabler en bande. Tour de Paris des brasseries (vraiment) ouvertes toute la nuit.

Grand Café des Capucines

Salle de restaurant et bourriche d'huitres du grand cafe des capucines

Une brasserie mythique de l’Opéra au décor Art Nouveau où l’on vient de génération en génération se taper la cloche de jour comme de nuit.

On y mange quoi ? Huitres, coquillages et crustacés du banc de l’écailler… Mais aussi les grands classiques du genre : poireaux vinaigrette, tartare de bœuf au couteau, frites maison (22 €), sole meunière, filet de bœuf béarnaise (39 €), crêpes flambées (13 €).

Le Grand Café des Capucines, 4 Boulevard des Capucines, 75009 Paris / 01 43 12 19 00 / www.legrandcafe.com

L’Alsace

salle de restaurant et choucroute garnie de l'alsace

L'Institution de la choucroute sur les Champs continue de réjouir les noctambules de style dans une atmosphère hyper cosy signée Laura Gonzalez ou sur sa grande terrasse chauffée, très prisée des clopeurs invétérés...

On y mange quoi ? Une bonne vraie choucroute evidemment (22 €), un plateau de fruits de mer (29,90 €), une escalope de veau viennoise et Spätzle (25 €) et autre pièces de bœuf.

L’Alsace, 39 Avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris / 01 53 93 97 00 / www.restaurantalsace.com

Le Pied de Cochon

Facade exterieure et Rotie de porc et pommes grenaille du restaurant pied de cochon

Un temps boudé, le mythique Pied de Cochon en plein milieu des Halles a renoué avec sa réputation gastronomique où le Tout-Paris vient ripailler à pas d’heure… Stars et branchés s’y pressent à l’heure où le reste de Paris dort encore...

On y mange quoi ? Une planche de charcuterie d’auteur d’Eric Ospital (29 €), des escargots, des croquettes de cochon sauce moutarde, une andouillette-frites et un baba au rhum. Miam !

Au Pied de Cochon, 6 Rue Coquillière, 75001 Paris / 01 40 13 77 00 / www.pieddecochon.com

L’aloyau

Salle de restaurant et cote de boeuf a l'aloyau

Un bistrot qui vit toute la nuit ! Normal : vous êtes au cœur du marché de Rungis et c’est ici que les forts des Halles viennent se taper la cloche après avoir bossé une partie de la nuit. Autant dire qu’il règne ici une formidable atmosphère et une effervescence gouailleuse que les noceurs vont adorer après avoir fait la fiesta. Une expérience à vivre une fois dans sa vie.

On y mange quoi ? Comme son nom l’indique : de la bidoche ! Foie de veau purée (22,50 €), entrecôte minute (18,50 €), aligot (6 €) burger (17 €) et une délicieuse crème brûlée en dessert.

L’Aloyau, 2 Rue de Salers au marché de Rungis, 94150 Rungis / 01 46 87 71 79 / www.laloyau-restaurant.fr

La maison de l’Aubrac

salle de restaurant et pave de boeuf avec l'aligot a l'aubrac

A la sortie du Baron, de l’Arc, du Matignon du Raspoutine ou du Madam’ où va la jeunesse dorée pour s'attabler ? A L’Aubrac, bien sûr, le rendez-vous noctambule incontournable de père en fils et poulettes bien nées de l’ouest parisien.

On y mange quoi ? De la bidoche, pardi, et du bœuf d’exception, qui plus est ! Concrètement : de la bavette ou une côte de bœuf avec des frites, un moelleux au chocolat, et au dodo !

La Maison de l’Aubrac, 37 Rue Marbeuf, 75008 Paris / 01 43 59 05 14 / www.maison-aubrac.com

Le Mabillon

cheeseburger, pancackes, fruit rouges, viennoiseries au cafe mabillon

En sortant du Montana ou de Castel, aucun n’y a résisté ! Le gang de Beigbeder, Edouard Baer, Gilles Lellouche… Tous ont fini une fois, souvent plus, au Mabillon, le café le plus branché du boulevard Saint-Germain, propriété de Thierry Bourdoncle (la Palette, le Charlot, le Hibou, c’est lui…), et tout fraichement refait, y compris sa terrasse chauffée !

On y mange quoi ? Des plats sublimés pour enfants gâtés. Une cassolette de penne, sauce tomate légèrement relevée et mozzarella, un steak hâché œuf à cheval, une fricassée de volaille aux champignons ou la vraie tarte tropézienne de Sénéquier.

Le Mabillon, 164 Boulevard Saint-Germain, 75006 Paris / 01 43 26 62 93 /  www.cafemabillonparis.com

Le Tambour

Facade du restaurant et eminces de pied de cochon

Entre les Halles et Montorgueil, les fêtards, particulièrement les aficionados des fiestas au Silencio, s’y agglutinent tout naturellement pour clôturer en beauté les soirées bien arrosées. Autant vous dire que l'atmosphère qui règne est bon enfant. Les copains rigolent en bande, les amoureux s’embrassent avec entrain, ça chante et on embrasse le patron à l’ancienne. Ça c’est Paris.

On y mange quoi ? Une carte gouailleuse à souhait… Pied de cochon, cassolette de rognon de veau, confit de canard, côte de bœuf de 1,2 kg et pour les copines végétariennes ce sera poêlée de légume ou linguine.

A noter : dernier service à 4h30 la semaine.

Le Tambour, 41 Rue Montmartre, 75002 Paris / 01 42 33 06 90

Le Départ Saint-Michel

facade et spaghettis a la carbonara du depart saint michel

Cette brasserie sauve les fringales nocturnes, avec une prédilection toute particulière pour sa terrasse titi à souhait, chauffée s’il vous plaît et pignon sur la fontaine Saint-Michel et la Seine, qui sert 24h/24. Vous avez dit romantique ?

On y mange quoi ? De délicieuses carbo ou carrément un club sandwich qui sauvera les hangovers… Pourquoi pas carrément un petit déj'? Évitez les frites décevantes.

Le Départ Saint-Michel, 1 Place Saint-Michel, 75005 Paris / 01 43 54 24 55

Le Connétable

Salle interieure du restaurant le connetable

Quand La Perle ferme la boutique et que les bars branchés du Marais tirent le rideau, toute la faune branchée et les créatures sophistiquées de la nuit se retrouvent dans cette auberge anachronique et rustique à souhait. Une ambiance extraordinaire tout en poutres et boiseries qui attire comme des mouches les festifs qui veulent jouer les prolongations (jusqu’à 5h seulement).

On y manque quoi ? Comme dans l’arrière cuisine de chez grand-maman : une assiette de charcuterie, de la salade, du fromage ou une bonne quiche lorraine… Un frichti du tonnerre pour accompagner un dernier verre, un gin to' ou une bière.

Le Connétable, 55 Rue des Archives, 75003 Paris / 01 42 77 41 40

Le Brebant

salle interieure du cafe le brebant

On ne cite plus cette institution des Grands Boulevards, rendez-vous des oiseaux de nuit pour un dernier verre. Un temps vieillot, ce spot mythique est passé par la case lifting et retrouve son capital glam' avec une déco végétale et une mise en scène léchée qui évite le côté glauque des fins de soirées. Attention ! Il ferme à 5h.

On y mange quoi ? Escargots, soupe à l’oignon, paillard de poulet et salade… de la french touch jusqu’au bout de la night.

Le Brebant, 32 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris / 01 47 70 01 02

Découvrez aussi les 10 meilleurs bistrots de Paris et les 10 meilleurs restos en bande de Paris.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,