Quantcast

Que faire à Paris pendant la fashion week ?

Que Faire A Paris Fashion Week

’est la fashion week baby ! Et l’heure de se mettre à jour des dernières actus qui font trembler la fashionsphère, à savoir un déjeuner avec les rédactrices de mode, la nouvelle expo green par Marine Serre, ou encore un pop-up store luxe et healthy au Bon Marché, une soirée avec des stars dans un club prestigieux et la collab’ arty de Lemaire dans une galerie parisienne. À vos stilettos !

Se ruer au pop-up Vault by Vans de Sarah Andelman

Les orphelins du concept store colette sont au taquet. Sarah Andelman, désormais à la tête de l’agence et maison d’édition Just An Idea, ouvre un pop-up consacré à une collection capsule Vault by Vans d’un cool absolu au Molière, samedi.

Pour créer cette collab’ pour adulte et kids, Sarah s’est entourée de quatre artistes féminines qu'elle admire et qui l'inspirent. Julia Change, Fumiko Imano, Sokolinski et Sindiso Khumalo ont donc chacune créé deux paires de la sneaker emblématique (90 à 120 €) en version adulte et enfant et une mini ligne d'accessoires (t-shirts, bobs, tote bags…).

Le rendez-vous est pris au 40 rue de Richelieu où les artistes assureront des ateliers de customisation de Vans, du nail art gratuit proposé par NS Xperience ou encore un grand talk animé par le collectif Bisou Bouche.

On retrouvera également une petite cafète avec Balbosté, la collection de livres de photos Just An Idea Book (50 €), les bandanas brodés Call It By Your Name et les fleurs séchées Pampa

Pop-up Vault by Vans x Sarah Andelman au Molière, 40 rue de Richelieu Paris 1er samedi 5 mars de 11h à 19h

Déjeuner au milieu des influenceurs et rédactrices mode aux Tuileries

Pendant la semaine de la mode, il y a les défilés des grandes maisons, et puis Première Classe, un happening installé dans les Tuileries où les marques les plus cool et prisées exposent les accessoires les plus en vue.

Vous rêvez de vous infiltrer dans les coulisses de la fashion week ? Si Première Classe reste un événement réservé aux professionnels de la mode, en revanche, le resto éphémère incubé par le label food parisien dont tout le monde parle MPépite est ouvert au public. Si vous voulez croiser la fine fleur des fashion editors, les acheteurs des concept stores les plus pointus du monde entier ou les influenceurs, c'est ici que ça se passe. Trop de Loïc Prigent en vous !

L’occasion de déjeuner dans une scéno signée French Cliché et de déguster les petits plats exquis de Thibaut Repéto et Stéphane Jégo.

MPépite restaurant, au salon Première Classe, Jardin des Tuileries, Paris 1er. Du vendredi 4 au lundi 7 mars. Menu à partir de 29 €. Réservations en ligne.

 

S’extasier devant le solo show de Marine Serre à Lafayette Anticipations

Marine Serre, la styliste coqueluche de la mode engagée, signe sa première expo chez Lafayette Anticipations dans le Marais ce week-end, et c’est le buzz de cette fashion week.

Pour mettre en lumière son travail, des visites guidées gratuites auront lieu tout le week-end. Au fil de son installation se dévoile la vision durable qui fait la signature de Marine Serre et tous les matériaux green emblématiques de la marque, véritables prouesses couture, ainsi qu’un étage consacré au processus de création et à l’upcycling de vêtements en fin de vie vers de nouveaux objets très désirables du quotidien.

À noter parmi les talks canon : une conversation, in English please, entre Marine Serre et la fashion editor du Harper’s Bazaar Rachel Tashjian à 16h30 samedi (bookez gratuitement vos places) et une conférence de Marc Abélès dimanche sur la mode et les pouvoirs (bookez gratuitement vos places).

On ne loupe pas : le pop up avec une sélection d’objets, de livres et goodies de la créatrice.

Exposition Marine Serre samedi 5 et dimanche 6 mars. Billets gratuits sur réservation chez Lafayette Anticipations, 44 rue Ste Croix de la Bretonnerie, Paris 4e.

Voir la scéno des robes de bal d’Yves Saint Laurent

Direction l’ancien hall de la gare d’Orsay dans le Salon de l’Horloge où sont disposées des tenues de fêtes pour les grands bals et les croquis d’Yves Saint Laurent. Dans une ambiance proustienne, on replonge dans l’univers de l’écrivain qu’adulait tant le couturier à coup de smokings à gogo et robes satinées à manches gigot. Tous les éléments de l’époque y sont !

On ne loupe pas : la robe de Jane Birkin portée pour le Bal Proust des Rothschild en 1971, les croquis surprenants de coiffes et costumes réalisée par Saint Laurent pour le Bal des Têtes en 1957 donné par le Baron Alexis de Rédé à l’Hôtel Lambert. On ne se lasse pas des indémodables smokings pour femme qui explorent le vestiaire féminin-masculin avec brio.

Yves Saint Laurent au Musée d'Orsay, Esplanade Valéry Giscard d’Estaing, Paris 7e. Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h, nocturne le jeudi, entrée 16 €, gratuit pour les moins de 25 ans.

Truster la soirée la plus branchée de la fashion week

Antidote Party, c’est LA soirée à ne pas louper ce week-end : le magazine Antidote organise une soirée dingue le samedi 5 mars dans un lieu encore tenu secret.

Si vous cherchiez un bon spot festif pour s’immerger dans la jungle de la mode, c’est par ici que ça se passe. Lieu parfait pour voir et être vu, Antidote Party s’est imposé comme un des événements les plus en vue de la capitale où se retrouvent stylistes, photographes, mannequins ou influenceurs du moment. Un line-up évidemment canon et un casting engagé avec en tête Bilal Hassani suivi par le live de Yanis, les deux stars musicales militantes de la communauté LGBTQ+.

Le truc en plus : un DJ-set toute la nuit par les talents émergents Housewife 9, Urumi et Vittos pour danser jusqu’au bout de la nuit.

Antidote Party, le 5 mars de 23h à 6h. Sur réservation.

Participer à la masterclass de Guillaume Henry

Vous rêvez d’entrer dans une maison de couture avec accès aux coulisses de ce monde secret ? Ça tombe bien, La Samaritaine s’est associée à la maison Patou et son styliste star Guillaume Henry en collab’ avec ESMOD pour recréer “table du créateur”. Au 3e étage : un atelier entièrement pensé par le directeur artistique de Patou où l’on apprend à créer une silhouette, à pimper des chutes de tissus non utilisés comme des pros ainsi que la narration de la création de A à Z en piochant dans les boîtes jaunes XXL mises à disposition.

On ne loupe pas : le studio photo au premier étage pour créer sa propre cover de magazine dans le Photobooth trop beau installé spécialement pour l’occasion : wahouuuu.

Autre moment fort de cette fashion week : l’exposition sensationnelle d’Erwin Blumenfeld, le photographe avant-gardiste des Vogue et Harper’s Bazaar qui transgressa les frontières entre art et mode avec brio et sublima le corps de la femme comme personne. L’occasion de découvrir des clichés iconiques et inédits par une mise en scène en hommage à sa prouesse graphique avec des installations XXL et des jeux de transparence.

© The Estate of Erwin Blumenfeld © _stephane_sby_balmy

Atelier mode, à la Samaritaine, 9 rue de la Monnaie, Paris 1er. Ouvert tous les jours de 10h à 20h, entrée gratuite.

Explorer Paris et la mode avec Yoshi Takata chez Thaddeus Ropac

Retour dans le Paris scintillant de l’après-guerre avec la cultissime photographe Yoshi Takata exposée en star ultime de la galerie Thaddeus Ropac dans le Marais. Piqûre de rappel : la brillantissime Japonaise a fait ses armes aux côtés de son acolyte Pierre Cardin, dont la patte pop et graphique influença son travail.

Ça donne une expo des clichés mode qui l’ont révélée avec des corps libres en mouvement, mais aussi des scènes insolites du quotidien parisien. C’est également une plongée dans l’époque des premiers shootings de rue, où l’on fait sortir les mannequins des studios pour une virée au bord des quais à coups de déhanchés sur talons aiguilles sous les jupons ajustés.

On ne loupe pas : les photos inédites de Dali au Meurice, la majestueuse Gloria Swanson, un Picasso émouvant pris sur le vif, mais aussi des tirages iconiques de mode futuriste, ambiance décollage pour la Lune.

Entrée gratuite.Yoshi Takata, à la galerie Thaddeus Ropac, 7 rue Debelleyme, Paris 3e. Du 2 mars au 23 avril.

© Yoshi Takata. Courtesy Pierre Pelegry.

Squatter le coffee shop beauty du Bon Marché

Toujours là où on ne l’attend pas, Le Bon Marché profite de la fashion week pour lancer “Exposition x”, les rencontres les plus cool et improbables jamais pensées pour la saison, dans une scéno pensée avec Philippe Katerine, personnage loufoque qui encanaille avec panache l’univers bourgeois du BM. Ça donne des collabs absolument géniales comme une paire de Scholl avec Erès, Baccarat & Pokémon….

Le beauty break à ne pas manquer : une pause healthy au 1er étage du Bon Marché au studio incubé par Aime Skincare x Kure Bazaar, à mi-chemin entre l’institut cool et le coffee shop. On peut se faire prodiguer des soins canon avant d’aller à une soirée : soin cheveux au collagène, manucure ou des leds en sirotant un latte tout rose avec la poudre magique, le fameux Pink Glow Latte (6 €) avec de la beauty food : pink cookie sans gluten (4,5 €) et les services leds Aime Skincare x Kure bazaar (25 €) aux milles vertus bonne mine.

Exposition x, jusqu’au 24 avril au Bon Marché, 24 rue de Sèvres, Paris 7e. Concerts événements les 1er et 2 mars, à partir de 20 €.

Truster la capsule arty de Lemaire à la Galerie Derouillon

Du style Hermès aux collaborations avec Uniqlo, tout ce qu’il touche est brillant. Le génie de la mode Lemaire s’est inspiré des tableaux de l’artiste amerindien Joseph Yoakum pour sa collection capsule 2022.

Les deux créatifs s’associent à la Galerie Derouillon dans le Marais le temps d’une exposition événement qui célèbre avec génie les liens entre l’art et la mode, mais aussi les savoir-faire et l’artisanat.

Pour l’occasion, le créateur a imaginé des pièces en soie et coton aux motifs des paysages imaginaires aux couleurs douces et pastels. En résultent des imprimés poétiques revisités sur des tenues casual que l’on va s’arracher ce printemps.

On ne loupe pas : les sublimes toiles de Yoakum dont Black Mountain Range, de 1970, adaptée sur une robe à bretelles de la collection capsule de Lemaire SS22.

Inscape, à la Galerie Derouillon, 38 rue Notre-Dame de Nazareth, Paris 3e. Du 3 au 13 mars. Sur rendez-vous.

Grignoter et se faire masser chez Azzedine Alaïa

Newsflash : Da Rosa, la cantine-épicerie ibérique la plus prisée (anciennement à Saint-Germain-des-Prés), a ouvert un café sur la jolie terrasse de l’hôtel particulier où s’est installée la boutique Azzedine Alaïa.

Ici, c’est le culte des meilleurs produits : sublime tartare de saumon (24 €), jambon ibérico bellota (16 €) et chorizo (9 €), vrai tarama (15 €), burrata (16 €). Bonus : on retrouve notre coup de cœur de la maison mère : un club sandwich canonissime au jambon ibérico (20 €), ou ses variantes au saumon fumé (26 €) ou à la cecina (24 €) tout aussi addictives.

On ne loupe pas : ultime snobisme couture pour cultiver son corps de rêve, la maison Alaïa s’est associé à Martine de Richeville pour créer une cabine beauté on ne peut plus chic, histoire de prodiguer les massages minceurs ultra-prisés par les stars

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h.

Martine de Richeville et Café Da Rosa à la boutique ALAÏA, 5 rue de Marignan, Paris 8e.

Passer une soirée ultra-privée avec des top models

On ne présente plus ce club mythique de l’Étoile, connu pour sa faune bling-bling et très people. Pour fêter la semaine de la mode comme il se doit, le club L’Arc organise une soirée en mode after show le 3 mars avec le DJ Agoria aux platines. Le décor est époustouflant : des alcôves feutrées, une moquette serpents, et le programme aux petits oignons avec des shows, animations et photocall toute la soirée en compagnie des stars de passage.

Un seul mot d’ordre : Fiesta ! Alors pour optimiser ses chances d’y rentrer, on vous conseille de venir avant minuit à 2 ou 4, et de ressortir enfin ses micro-robes de party girl de l’avant-Covid. Talons, paillettes et strass à gogo seront les bienvenus.

On ne loupe pas : la séance de rattrapage le lendemain, pour la soirée hip hop du 4 mars avec un max de starlettes à l’américaine attendues pour la soirée Miami, dont le showcase du DJ Roddy Ricch en partenariat avec le mégaclub LIV de Miami.

Soirée fashion week à L'Arc, 12 rue Presbourg, Paris 16e. Ouvert du jeudi au samedi de minuit à 6h. Entrée 80 € avec une boisson.

Revivre le défilé hommage à Picasso par Yves Saint Laurent

Authentique upcycling des œuvres de Picasso, transformées, appropriées puis sublimées, les tenues de la collection 1979 d’Yves Saint Laurent sont bien plus qu’un hommage au peintre. Quasi théâtral, le couturier décrypte : “Ma collection s’est construite comme un ballet”, confrontant le couturier à l’artiste.

On ne loupe pas : la veste Hommage à Pablo Picasso de 1979 face au Portrait de Nusch Eluard de Picasso, la veste trompe-l’œil de 1988 totalement surréaliste imitant le violon mais aussi la robe satinée Hommage et son visage inquiétant déstructuré en paillettes en souvenir du Buste de femme au chapeau rayé (1939) de Picasso.

Yves Saint Laurent au Musée Picasso, 5 rue de Thorigny, Paris 3e. Ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 18h, entrée 14 €, réduction à 11 €.

Découvrir également les nouveaux essentiels de la lingerie parisienne et défilé de mode, berline, cocktails : votre invitation à la Paris Fashion Week.

Autres suggestions

La semaine de Do It

Shein

Buzz mode : Shein inaugure son premier pop-up parisien

Wine Tour

3 virées insolites pour tout savoir sur les vins et champagnes

Aperol

La soirée la plus chill de l’été

hotel-moins-200-euros

LES HÔTELS STYLÉS POUR DÉCOUCHER À MOINS DE 200 €

Maison Russe

Le charmant jardin d’été de Maison Russe

week-end

Que faire à Paris le week-end des 25 et 26 juin ?

selection-sneakers

10 paires de sneakers désirables à rafler absolument

Make Up Forever Eyeliners

Comment copier le look des stars d’Euphoria avec Make Up For Ever ?

Beaupassage Fete De La Musique

Un passage gourmand à ciel ouvert

Le Bon La Butte

Une adresse de cœur en plein Montmartre

Babkadamia Caramel Beurre Sale

La babka coulante au caramel de Babka Zana

Adresses Deco Rue Jacob

Les trois boutiques déco rue Jacob à connaître absolument

Complements Alimentaires

La beauté à déguster

Gateaux Ete

Les pâtisseries stars à essayer cet été

recette-veloute-petits-pois

VELOUTÉ FRAIS DE PETITS POIS : L'OBSESSION CHIC DU PRINTEMPS

Livres Juin

3 bons romans à dévorer au mois de juin

spectacles-du-moment

LES MEILLEURS SPECTACLES ET PIÈCES À VOIR

Pantalleria

Escapade de rêve sur l’île de Pantelleria

Mode Crochet

Le crochet a la côte

les-meilleurs-rooftops

LES MEILLEURS ROOFTOPS À TRUSTER

les-meilleures-clims-paris

MÉTRO, COIFFEUR, RESTOS : LES ADRESSES INSOLITES À FRÉQUENTER PENDANT LA CANICULE

exploreparis

5 BALADES INSOLITES À BOOKER ABSOLUMENT

Akrame Benallal

Le black houmous oriental d’Akrame Benallal

fetes-plein-air

LES PLUS BELLES SOIRÉES OUTDOOR DE L’ÉTÉ

Bijouteries Paris

Ciel, mes bijoux !

to-do-list-juin

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE À PARIS EN JUIN

popup-ete

5 pop-ups mode pour trouver ses essentiels de l’été

Pieds

Les tips d’une top pour avoir des pieds de fée

Palace Paris

5 expériences palace à tester une fois dans sa vie

Minuty

Le rosé le plus stylé de l’été

Institut Finlandais

Le hub culturel le plus glam’ de Paris

Vaisselle

La vaisselle arty à adopter pour sa table d’été

Conseil Naturopathe

Les conseils d’une naturopathe pour bien dégonfler avant l’été

Westin

Une terrasse cachée à deux pas des Tuileries

deodorants

5 NOUVEAUX DÉOS CLEAN ET GREEN

Hotel Particulier Montmartre

Le jardin le plus secret de Paris

À la une