Les spectacles girl power à voir absolument

Vous aussi, vous en avez marre des comédies de boulevard avec l’éternel combo femme trompée / mari qui se fait choper / maîtresse qui déboule en petite tenue dans le salon cossu parisien ? Trêve de blabla et de clichés, et vive les spectacles girl power avec de vrais personnages féminins forts, drôles et inspirants. Notre sélection des trois pépites à réserver absolument.

La pièce phénoménale avec Karin Viard

vera karin viard

Le spectacle à voir absolument : Vera, qui confirme s’il en était besoin le talent inouï et la palette infinie de Karin Viard dans le rôle titre.

Sur scène : à Prague au début du libéralisme, Vera est une directrice de casting sans foi ni loi, jamais désintéressée, toujours pendue à son téléphone. Avide d’argent et de succès, elle fait l’erreur de vendre des parts à une agence anglaise qui grignote son affaire jusqu’à son licenciement. Commence alors la longue et impitoyable descente aux enfers de cette self-made-woman ambitieuse absolument pas programmée pour l’échec.

On aime : la valse de personnages loufoques et délicieusement caricaturaux qui gravitent autour d’elle, avec leur coiffure grotesque et leur look cheap à souhait. Hilarant.

Du mardi au samedi à 20h30, matinées les dimanches à 15h30. Tarifs de 19 € à 49 €. Infos et réservations sur www.theatredeparis.com.

Théâtre de Paris, 15 rue Blanche, 75009. 01 48 74 25 37. www.theatredeparis.com.

La revue 60s avec Arielle Dombasle et Helena Noguerra

les parisiennes

Le spectacle à voir absolument : Les Parisiennes, la dernière production de Laurent Ruquier qui réunit sur la scène sublime des Folies Bergère (qui s’y prête tellement) les quatre chanteuses les plus désirables du moment alias Arielle Dombasle, Mareva Galanter, Inna Modja et Helena Noguerra. Il faut dire que de son propre aveu, le parrain de Vincent Dedienne et Gaspard Proust manquait de juments dans son écurie. Ces femmes-ci s’entendent bien, très bien, et ça se sent.

Sur scène : le quatuor de divas fait revivre le groupe culte des sixties Les Parisiennes, un girls band sucré avec quatre danseuses chantant à l’unisson, accompagnées d’un orchestre qui swingue. Il va y avoir de la paillette ! Yé-yé, jazzy et pop à la fois, on retrouvera les chansons mythiques Il fait trop beau pour travailler, L'argent ne fait pas le bonheur ou encore l’hymne des amoureuses Ah c'qu'on est bête. Second degré exigé à l’entrée.

On aime : les chorégraphies un rien kitsch mais tellement joyeuses de Stéphane Jarny, et les costumes glitter qui font passer en toute légèreté le message girl power de ces néo Supremes glamour en diable. Une ode à Paris et toutes les Parisiennes.

Sortie de l’album le 27 avril prochain, du 24 mai au 4 juin aux Folies Bergères. Toutes les infos sur www.foliesbergere.com.

Folies Bergère, 32 Rue Richer, 75009. 01 44 79 98 60. www.foliesbergere.com.

Le one-woman-show de celle qui ose

laura laune

Le spectacle à voir absolument : Le diable est une gentille petite fille, de la bluffante Laura Laune. Elle a récemment créé une grosse polémique autour de ses sketches, mais ne se démonte pas. Dans la lignée des Alex Vizorek / Charline Vanhoenacker, l’humoriste belge s’est d’abord fait un nom à Bruxelles en se faisant remarquer dans les festivals, à la télé et via des chroniques radio sur la RTBF, grâce à son humour noir ultra léché, qui détonne avec son physique de petite blondinette. Mais ne vous laissez pas berner par ses airs angéliques…

Sur scène : on lui donnerait le bon dieu sans confession, mais Laura Laune ne blague pas avec l’humour. Elle l’aime noir, très noir, et manie le politiquement incorrect avec brio du haut de son combo robe sage / baskets blanches. Et ça cartonne. Comptine pour enfants bien salace, conseils pour réussir son avortement, religion, homophobie, éducation, racisme…. Vous avez dit polémique ?

On aime : la digne héritière féminine de Jérémy Ferrari, révélé par Laurent Ruquier, le roi de l’humour noir délicieusement provocateur, et co-auteur du spectacle.

Le diable est une gentille petite fille de Laura Laune et Jérémy Ferrari, avec Laura Laune. A partir du 1er mai à la Comédie de Paris du mardi au samedi à 21h15, 34 €. Toutes les infos sur www.comediedeparis.com.

Comédie de Paris, 42 rue Pierre Fontaine, 75009. 01 42 81 00 11. www.comediedeparis.com.

Retrouvez aussi les nouvelles bibles du féminisme et notre battle des deux films du moment avec Isabelle Huppert et Sophie Marceau.

Clémence Renoux

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,