Quantcast

Brasserie Dubillot : le repaire branché des viandard·e·s

La Brasserie Dubillot les entrepreneurs Victor & Charly

Et de deux. Après l’énorme succès de Brasserie Bellanger, à mi chemin entre le bouillon parisien et un Big Mamma à la française, les entrepreneurs Victor & Charly décuplent leur offre avec une seconde adresse rue Saint-Denis.

Brasserie Dubillot promet déjà d’attirer les groupes de potes pour une soirée viandarde et canaille dans une ambiance sympathique et à prix d’amis. À quoi faut-il vous attendre ? Suivez le guide.

Un décor photogénique

le decors de la brasserie Dubillot

Difficile de faire plus Insta-friendly que Dubillot, un peu moins tape-à-l’œil et encore plus cosy que sa grande sœur Bellanger. Il faut dire que même l’entrée avec néons et grosses fleurs – non sans rappeler celle de Libertino – présage un lieu dans l’air du temps où pleuvront bientôt les réservations. Forcément.

Main dans la main de Londres à Paris, B3 Designers et Dorénavant Studio ont accordé leurs violons pour faire de cette seconde adresse un véritable lieu de vie haut en couleur, à la fois propice aux grandes tablées comme aux dînettes intimistes avec d’astucieux recoins et notamment quelques banquettes façon diner. Les deux salles du rez-de-chaussée et de l’étage sont grandes, très grandes, articulées autour des impressionnants bars qui envoient Moscow Mules et Spritz bien frappés, à emporter à table ou à siroter sur l’agréable terrasse.

On n’invente rien, mais on le fait bien

Le menu de la Brasserie Dubillot par Thibaut Darteyre et Baptiste Swygart

Le statement annoncé en haut de la carte résume bien la promesse des mecs en cuisine aka Thibaut Darteyre et Baptiste Swygart, qui font pleurer les vegan et pleuvoir les assiettes mitonnées maison, à grand renfort de pâté en croûte (14 €), terrine de campagne (6 €), bâtonnets frits de tête de veau (6 €), poireaux vinaigrette (6 €) et œuf mayo (2 €).

Les viandes 100 % françaises s’avèrent également les stars des plats avec saucisse purée (13 €) et côte de veau grillée au charbon de bois (26 € par personne), à accompagner de frites, purée, légumes, gratin dauphinois…

Pour le bikini body, on repassera. Surtout quand vient l’heure de choisir son dessert, entre le riz au lait carrément crémeux (7 €), le Paris-Brest ou la tarte au chocolat (8 €). Vous avez dit cheat meal ?

Ouvert tous les jours de 9h à 00h.

Découvrez aussi Cléo: la table romantique de Bruno Aubin (Top Chef) dans le 7e et Plan D : les sandwichs dont tout le monde parle sur le Canal Saint Martin.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !