Quantcast

Cléo : la table romantique de Bruno Aubin (Top Chef) dans le 7e

Cleo Restaurant

Son départ et son retour dans la dernière émission de Top Chef ont été très remarqués. Mais saviez-vous que le chef Bruno Aubin officie à la table gastronomique d’un hôtel 5 étoiles ? Son restaurant Cléo est un coquet boudoir au cœur du Narcisse Blanc, luxueux écrin du 7e arrondissement. Et sera sans doute votre prochaine adresse pour un dîner romantique.

Décor feutré

Du nom d’une danseuse de l’Opéra de Paris et icône de la Belle Époque, Cléo abrite ses quelques tables et confortables assises juste après le hall de l’hôtel. Face à l’adorable patio arboré (où l’on reviendra boire un thé), la salle s’érige avec élégance dans un savant mélange de marbre et de pierre et des tonalités crème.

Au design, Laurent & Laurence, également à la D.A. de l’hôtel Flanelles, ont tout misé sur la pureté des lignes et des tons, ce qui fait de Cléo un restaurant d’hôtel intimiste et pourtant chaleureux, propice aux douces déclarations d’amour...

Le parfait menu dégustation

Les menus dégustation La Carotte, Loeuf Mollet, le Turbot, La selle d'agneau et Barre à la cuillère.

85 € en poche vous permettront d’accomplir un voyage malin parmi la carte précise de Bruno Aubin. Son menu dégustation du soir est l’alternative parfaite pour les curieux·ses en quête de surprises. Il faut dire que celui qui a fait ses classes chez Philippe Etchebest et Eric Frechon au Bristol ne manque pas de délicatesse, misant sur la saisonnalité et les intemporels 2.0...

À savoir : la Carotte (marinée miel, curcuma et mélisse, yaourt, réduction carotte et moutarde, huile d’olive et pollen), l’Œuf mollet (mousseline de pomme de terre fumée, crème infusée au haddock, huile d’aneth, crackers de sarrasin, caviar de hareng), le Turbot (rôti, sabayon tomaté, épinards juste sautés au beurre noisette, jus d’arêtes caramélisées), la selle d’Agneau (rôtie au piment d’Espelette, caviar d’aubergine à l’huile d’argan, chèvre frais, harissa fumée et jus d’agneau aux piquillos) et Barre à la cuillère (crémeux caramel gingembre, mousse lactée chocolat-piment de Jamaïque, crumble cacao, cacahuètes et fleur de sel).

Le sommelier se charge de guider les fins palais vers une bouteille de Pouilly Fumé (48 €), de Chablis (59 €) ou de Pomerol (75 €), à moins de ne préférer carrément une coupe de champagne (15 €) pour trinquer à la liberté retrouvée.

Découvrez aussi Café Lapérouse : la brasserie mondaine de l’Hôtel de la Marine et Ischia : Cyril Lignac ouvre son premier resto italien.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !