Les meilleurs spectacles à voir pendant les fêtes

Quand l’hiver tombe sur Paris, on ne rêve que de se lover dans les fauteuils en velours des plus belles salles de spectacles… One-woman-show, ballet à l’Opéra, comédie musicale, show équestre ou comédie chic, notre sélection des 10 meilleures sorties de la saison en famille ou en duo…

Cendrillon

Pour qui ? Les amoureux de ballets qui rêvent de découvrir un grand classique de l’Opéra de Paris avec un twist”.

Le pitch ? Il était une fois… le célèbre conte de Charles Perrault, mis en musique par Sergueï Prokofiev. La mise en scène de Rudolf Noureev propulse sa Cendrillon sous les sunlights hollywoodiens, avec un producteur en guise de fée-marraine et un acteur vedette comme prince charmant, le tout dans un décor de cinéma où se succèdent les références aux héros du 7e art américain !

Où ? À l’Opéra de Paris, place de la Bastille, 75012 Paris.

Jusqu’au 2 janvier 2019. À partir de 15 €, réservations sur www.operadeparis.fr

Peau d’âne

Pour qui ? Les nostalgiques du film culte de Jacques Demy avec Catherine Deneuve et Jean Marais, qui rêvent de paillettes et de contes de fée.

Le pitch ? L’histoire d’un roi veuf contraint d’épouser sa fille. La princesse repousse l’échéance en lui demandant trois robes quasi impossibles à confectionner. Aidée de sa marraine la bonne fée, elle réussit à fuir dans un autre royaume, cachée sous une peau d’âne. Là, le prince tombe fou amoureux d’elle.

Où ? Au Théâtre Marigny, Carré Marigny, 75008 Paris.

Jusqu’au 17 février 2019. À partir de 36 €, réservations sur www.billetterie.theatremarigny.fr.

Hard

Pour qui ? Les fans de séries Canal et du fameux premier samedi du mois ! Cette comédie plutôt jouissive est une adaptation directe de la série éponyme mise en scène par le truculent Nicolas Briançon.

Le pitch ? Charlie Dupont, Stephan Wojtowicz et François Vincentelli : le casting de la série est presque au complet sur les planches ! Alors que son mari décède brutalement, une jeune veuve bourgeoise tradi découvre que son mari était à la tête d’une société de production de films pornos. Pour éviter la catastrophe financière, elle doit reprendre la tête de la société… et tombe sous le charme de la vedette masculine suréquipée, Roy Lapoutre.

Où ? Au Théâtre de la Renaissance, 20 boulevard Saint-Martin, 75010 Paris.

Jusqu’au 6 janvier 2019. À partir de 15 €, réservations sur www.aparteweb.com.

La nuit des rois

 

Pour qui ? Les amateurs de théâtre controversé ! Pour sa première mise en scène au Français, l’Allemand Thomas Ostermeier n’hésite pas à faire bouger les conventions de ce drame shakespearien. Et tout le monde en parle.

Le pitch ? Vous retrouverez le duc Orsino alias Denis Poda­lydès en slip ou Christophe Montenez, carrément à poil. Ici, Thomas Ostermeier apporte une touche très queer et un questionnement sur le genre à la pièce plus contemporaine que jamais de Shakespeare. Tout commence quand Viola décide de se déguiser en jeune homme à la suite d’un naufrage. Elle se métamorphose presque dans le corps de Sébastien, son frère jumeau qu’elle croit noyé.

Où ? À la Comédie-Française, 1 place Colette, 75001 Paris. Si les ventes en lignes affichent sold out, n’hésitez pas à passer au guichet de la Comédie-Française, des places y sont constamment remises et vous pouvez trouver des billets pour le soir-même ou la semaine.

© Jean-Louis Fernandez, coll. Comédie-Française
Jusqu’au 28 février 2019.

Zingaro

 

Pour qui ? Les accros d’équitation, ou ceux qui sont simplement émerveillés par la beauté des spectacles équestres de haute volée.

Le pitch ? Une démonstration de dressage résolument poétique, toujours aussi puissante pour cet ultime spectacle de Bartabas. Ici, point de voltige ringarde, mais un enchaînement de numéros avec chevaux, âne et loups, guidés à la voix et à la musique par les dresseurs tapis dans l’ombre. Un moment de grâce très pur, quasi mystique, à vivre une fois dans sa vie.

Où ? Au Théâtre Équestre Zingaro, 176 avenue Jean Jaurès 93300 Aubervilliers.

© Marion Tubiana

Jusqu'au 31 décembre 2018. À partir de 21 €, réservations sur www.zingaro.fnacspectacles.com

 

Nadia Roz

Pour qui ? Les bandes de copines qui rêvent d’une soirée cool à se bidonner en compagnie d’une comédienne touche-à-tout taillée pour la scène.

Le pitch ? Nadia Roz imite, mime, danse, chante, et réussit à (faire) rire des petits tracas féminins avec beaucoup de finesse. Quand elle ne chante pas son ode au partage des tâches ménagères sur un air digne de Blanche Neige (pépite), imite à la perfection Cristina Cordula ou drague un spectateur, elle nous raconte le traumatisme du jour où sa mère a donné sa peluche Schtroumpfette à une autre petite fille (#drama). Un très bon moment.

Où ? Au Théâtre des Mathurins, 36 rue des Mathurins, 75008 Paris.

Jusqu’au 6 janvier 2019. À partir de 16 €, réservations sur www.indiv.themisweb.fr.

Chicago

 

Pour qui ? Les accros de comédies musicales wahou et sexy comme à Broadway, qui swinguent et donnent envie de danser.

Le pitch ? À Chicago dans les années 20, la cabaret girl tue son amant de sang froid. En prison, elle rencontre son idole, une chanteuse de jazz elle-même double meurtrière. Une compétition absolument malsaine s’installe entre les deux, arbitrée par leur avocat. L’enjeu ? Qui en sortira la plus populaire. À la presse d’en décider !

Où ? Au Théâtre Mogador, 25 rue de Mogador, 75009 Paris.

Jusqu’au 30 juin 2019. À partir de 25 €, réservations sur www.chicagolemusical.com.

La nostalgie des blattes

 

Pour qui ? Les Parisiennes sur-connectées et à cent à l’heure, qui ont une peur bleue de vieillir et auraient bien besoin de re-la-ti-vi-ser.

Le pitch ? Dans un futur proche, deux soixantenaires anti-bistouri doivent se serrer les coudes dans un monde aseptisé et surveillé par les drones. Une ode à la vieillesse décomplexante à souhait, incarnée par deux grandes sages du théâtre français : Catherine Hiegel et Tania Torrens. Qui aura la palme de la meilleure imitation d’alzheimer ?

Où ? Au Théâtre du Petit Saint-Martin, 17 rue René Boulanger, 75010 Paris.

Jusqu'au 31 décembre 2018. À partir de 24 €, réservations sur www.billetreduc.com.

Silence, on tourne !

Pour qui ? Les Parisiens friands de boulevards feel good et bien ficelés, qui ne diraient pas non à une bonne tranche de déconne à se faire des crampes aux joues.

Le pitch ? Le tournage d’un film vire au cauchemar quand la fiction rattrape la réalité. Réal’ jaloux, producteur crapuleux, actrice drama queen, imprévus, quiproquos, tromperies… Autant d’ingrédients qui rythment l’affaire et ne laissent aucun répit à l’assemblée, hilare. Gardez l’œil, il se pourrait bien qu’un membre du public soit dans la confidence...

Où ? Au Théâtre Fontaine, 10 rue Pierre Fontaine, 75009 Paris.

Jusqu’au 31 décembre 2018. À partir de 14 €, réservations sur www.indiv.themisweb.fr.

La petite sirène

Pour qui ? Celles qui veulent faire découvrir à leur nièce / fille / petite cousine le conte préféré de leur enfance, en version de la haute, par la troupe de la Comédie-Française.

Le pitch ? Plus proche de la vraie histoire triste d’Andersen que de la love story de Disney, la sublime adaptation de Géraldine Martineau revisite l’amour impossible entre une sirène et un prince. Une réflexion initiatique sur la féminité, le risque, l’instinct, absolument magique.

Où ? Au Studio-Théâtre, Galerie du Carrousel du Louvre, place de la Pyramide inversée, 99 rue de Rivoli, 75001 Paris. Si les ventes en lignes affichent sold out, n’hésitez pas à passer au guichet de la Comédie-Française, des places y sont constamment remises et vous pouvez trouver des billets pour le soir-même ou la semaine.

© Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française

Jusqu’au 6 janvier 2019.

Découvrez aussi trois spectacles à réserver absolument et La Locandiera à la Comédie-Française.

Elodie Rouge et Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement