Quantcast

La résidence Vuitton éphémère de Virgil Abloh au Pont Neuf

Boutique streetwear pour la collaboration Virgil Abloh Louis Vuitton

Entrer dans ce lieu hybride, c’est visiter le cerveau méga-bling de son créateur Virgil Abloh. Patron d’Off-White mais également D.A. de Louis Vuitton Homme depuis 2018, le baron du streetwear imagine pour la vénérable maison parisienne un espace éphémère dément sous son siège en face du Pont Neuf, rive droite, à la place du feu Confo. Ça dépote, et c’est à visiter (absolument) jusqu’au 31 janvier.

Collection Streetwear pour Louis Vuitton

Clara Cornet, Bleu Mode et toute la clique des modeux Insta-friendly y sont allés de leurs stories pour inviter les curieux à découvrir ce shop/expo ouvert à tous. Virgil aime la couleur, et son esthétique hip-hop se retrouve partout sous les arches néon en dégradés arc-en-ciel (clin d’œil à la scéno du premier défilé SS19), au son d’une playlist emballante.

Laissez-vous guider par le staff reconnaissable à son look de gangster de clip de rap avec foulards turquoises sur le visage : tous sont des vendeurs des boutiques Vuitton qui connaissent la maison comme leur poche. À ne pas confondre avec les mannequins / statues afro, trop beaux, également dispos à la vente pour quelques 10 000 €...

Une mine aux trésors

Collection de streetwear avec des sneakers et skateboards à la boutique Louis Vuitton au pont neuf

La résidence temporaire passionnera les collectionneurs de sneakers ostentatoires parmi les archives de Vuitton, avec une sélection de trainers exclusives et/ou upcyclées qui s’envolent déjà comme des petits pains (950 €), des modèles de l’été prochain (à rafler dès le 15 janvier) et le déjà culte collier à maillons décliné spécialement pour l’événement (3 250 €). Exposés aussi pour le plaisir des yeux : les skateboards en hommage à Stephen Sprouse et les lunettes de soleil Millionaire de 2005 époque Marc Jacobs (les préférées au monde de Virgil Abloh) en collab’ avec Pharrell Williams et Nigo. Cultes.

On peut aussi investir de manière plus raisonnable dans une sélection canon de livres dont les fameux city-guides Vuitton (Chicago, Shanghai, Tokyo, New York, Milan, Londres, Paris), et autres ouvrages de photographies autour de l’architecture, du skate, du basket et même de l’expo Cindy Sherman (collaboratrice de la marque) à la Fondation Louis Vuitton. De quoi se cultiver et rendre badass les tables basses du salon.

Place à l’art

La collection de vinyles de Virgil Abloh à la boutique Louis Vuitton à Paris

Créateur touche-à-tout mais également DJ, Virgil Abloh ne pouvait imaginer ce lieu sans y placer ses vinyles préférés (non disponibles à la vente). Il sera cependant possible de commander les iconiques malles de la maison spéciales musique : des enceintes monogrammées, un écrin à tourne-disque et même des totes exprès pour transporter ses vinyles. Trop chic.

À noter également : la présence d’un artiste pour personnaliser à l’envi vos accessoires avec ses pots de peinture et ses traits détaillés. Une mallette pimpée d’un lion qui rugit à côté de ses initiales, on dit oui.

Résidence temporaire Louis Vuitton, 28 quai de la Mégisserie, Paris 1er

Ouvert tous les jours de 10h à 19h, dès 11h le dimanche, jusqu’au 31 janvier inclus

Découvrez aussi Weston Vintage, l’espace d’achat et de vente de chaussures de seconde main J.M. Weston et l’adresse des costumes de Macron.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !