Le Petit Beefbar, steakhouse des beaux quartiers

Le Petit Beefbar à Paris

Comment ne pas succomber à l’appel du kif quand s’enchaînent les mots clés “croque truffe”, “Beefbar” et “wagyu” ? L’art de rendre chic la street food et l’esprit steakhouse se découvre au Petit Beefbar, petit frère de l’adresse star de Riccardo Giraudi de l’autre côté des Champs-Elysées. Verdict ? Franchement honnête.

 

Un Q.G. viandard

La carte/menu du restaurant le Petit Beefbar

Vous avez sûrement entendu parler du Beefbar, fief du roi du bœuf japonais et mondain de la food aka Riccardo Giraudi, dont le bagout n’a d’égal que le carnet d’adresses. Celui qui relançait il y a quelques années Anahi, véritable Q.G. de la mode piloté en cuisine par Mauro Colagreco, vient donc d’étendre son cheptel (immobilier !) avec Le Petit Beefbar, plus chill et intimiste que sa maison mère. Et il faut dire que le concept a de quoi plaire, embourgeoisant des monuments de la street food et du bistrot parisien dans un écrin Art déco propre et net.

 

Du réconfort dans l’assiette

Parfait pour se taper la cloche au déjeuner (les avocats et starlettes du quartier apprécient) comme à la nuit tombée autour d’une tablée de copains, Le Petit Beefbar nous a convaincu. Côté street food donc, on partage un croque truffe au Cantal (29 €), un crispy bao bun (18 €) et un vitello tonnato (17 €) à accompagner d’une salade croquante de concombre, sucrine et avocat pour la caution légumes (19 €). 

À suivre : un impeccable steak frites nappé d'une addictive sauce verte pimpée de truffe (29 €) qui vaut à lui seul le détour, des meatballs un peu plus anecdotiques (24 €) et un fondantissime saumon BBQ Unagi à la sauce yuzu (32 €), sans oublier le fameux wagyu chimichurri de rigueur (59 €).

Les becs sucrés termineront par un pain perdu généreusement crémé et accompagné d’une glace café (11 €) ou un riz au lait aux agrumes et noisettes caramélisées (9 €). À noter pour la soif : de chouettes cocktails collant aux envies du moment, entre le Flower Spritz au St Germain et le Tropical Negroni (16 €).

Ouvert tous les jours midi et soir.

Découvrez aussi le nouveau restaurant de Mory Sacko et les meilleurs sandwich baguettes de Paris.

© Caspar Miskin

Autres suggestions

La semaine de Do It