L’adaptation du chef d’œuvre de Foenkinos au théâtre

Connaissez-vous l’histoire de Charlotte Salomon ? Si vous avez déjà lu le magnifique roman éponyme de David Foenkinos, la réponse est oui. Pour vous et les autres, aucune excuse (surtout pas ce froid polaire) pour ne pas (re)découvrir le destin tragique de cette jeune peintre déportée à Auschwitz. Bonne nouvelle, l’adaptation de son histoire au Théâtre du Rond-Point est époustouflante ! Trois bonnes raisons d’aller voir cette pièce de Muriel Coulin.

L’extraordinaire destin d’une artiste

roman prix Renaudot

Rien de mieux qu’une pièce de théâtre pour rattraper les livres cultes qui nous sont passés sous le nez. Dans cette adaptation du roman Charlotte de David Foenkinos (prix Renaudot 2014), la réalisatrice et chef-opératrice Muriel Coulin ravive l’histoire singulière de cette jeune juive allemande. Lorsque la guerre et les persécutions contre les Juifs approchent à grands pas à Berlin, Charlotte, vingt ans en 1937, se réfugie dans la peinture.

Pour raconter son premier amour, les drames de son histoire, de sa famille et du monde qui l’entoure, la jeune femme veut créer “Quelque chose de fou et singulier”. Envoyée dans le sud de la France par son père médecin et sa belle-mère cantatrice, Charlotte peindra en un an près de mille scènes de sa vie accompagnées de textes. Elle mourra finalement à Auschwitz à l’âge de 26 ans, après avoir confié son œuvre à son médecin. La puissance artistique des tableaux et des mots de Charlotte Salomon suffit à se pencher sur ce destin brisé à ne jamais oublier.

Une scénographie aux petits oignons

théâtre, peinture, musique, chant, bruitages et vidéos d'archives

En mêlant théâtre, peinture, musique, chant, bruitages et vidéos d’archives, la mise en scène de ce puissant destin est particulièrement éblouissante. Comme si vous y étiez, Charlotte se fait à la fois narratrice et actrice de son histoire, de sa naissance à sa mort. Dans une mise en abîme habilement ficelée, vous partirez avec elle à la rencontre de tous les membres de sa famille à l’histoire particulièrement tragique. L’apparition progressive des nombreux tableaux de Charlotte contribuent à accroître la puissance dramatique de cette pièce inoubliable. On ne vous en dit pas plus : il vous reste beaucoup de surprises à découvrir...

Des comédiens talentueux

comédienne dans le rôle de Charlotte

Chapeau bas à Mélodie Richard, alias Charlotte dans cette pièce, qui bluffe par sa performance hors-norme. Déjà nommée aux Molière de la révélation féminine, la jeune femme de 34 ans qui incarnait également Bérénice de Racine l’année dernière, bluffe par sa capacité à incarner Charlotte de sa petite enfance jusqu’à sa mort. Le talent des autres comédiens n’est pas en reste : de Nathalie Richard qui incarne à merveille les deux femmes qui veilleront sur Charlotte à Marie-Anne Mestre qui incarne la grand-mère mi-déprimée mi-folle, l’intensité des rôles nous immerge intensément dans cette histoire prenante.


Du 8 janvier au 3 février 2019 au Théâtre du Rond-Point

Découvrez également : Il miracolo : la nouvelle série italienne dont tout le monde parle

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus