Le Calendrier de l'Avent

La nouvelle brasserie marine de Lignac dans le 11e

C’est le bistrot historique de Lignac, installé à l’angle de la rue Paul Bert, qui a assis la réputation cool du chef. Dix ans après son ouverture, le Chardenoux s’est offert un lifting et un concept marin hyper contemporain qui renouvelle le genre sans trahir ses origines. Le Tout-Paris y est déjà attablé et le résultat est splendide.

Un décor wahou

Pour filer un coup de frais à son adresse fétiche, la team de Cyril Lignac a convoqué l'architecte suédois Martin Brudnizki et le studio be-poles pour réinterpréter l’esprit Art nouveau du Chardenoux.

Pas de changement radical mais une nouvelle image furieusement dans l’air du temps. Visez plutôt le comptoir en marqueterie où l’on peut s’installer sur des tabourets haut perchés, les tomettes parisiennes, le mélange du bois, du laiton, du marbre et du cuir

Pour parfaire l’atmosphère, un extraordinaire plafond feuillé, la signature des lieux, des lustres et des tables nappées, qui contrastent avec l’ambiance ultra urbaine et cool de la clientèle.

Une brasserie marine hyper contemporaine

Plateau de fruits de mer avec huitres, crevettes, crabe et dessert

Deuxième point fort de ce nouveau Chardenoux, c’est sa carte avec du cru, du mariné, du cuit, des coquillages et crustacés. Le chef #gourmandcroquant a mélangé ce qu’il fait de meilleur pour mieux le réinjecter dans un décor centenaire et hyper parisien.

On retrouve en outre sa cultissime galette craquante à l’avocat-tourteau (25 €) du Bar des Prés et un duo de lobster rolls à se damner (27 €).

Autre kiffs à dévorer en solo ou à partager : des crevettes à la mayo chipotle (12 €), un carpaccio de Saint-Jacques à la truffe noire et anguille fumée servi dans une coquille (25 €), un assortiment de sashimis (20 €), des goujonnettes de soles à tremper dans une sauce tartare (28 €).

En dessert, on préfère les madeleines de Proust : pain perdu aux poires et caramel ou millefeuille praliné noix de pécan.

Cocktails de folie

En plus de la super carte de blancs (Châteauneuf-du-Pape, Muscadet de Sèvre et Maine), un barman shake des cocktails derrière le comptoir : Oyster Perpetual au Pisco, feuille d’huître, jus de citron, champagne, sirop d’agave (15 €) ou une Frida Margarita à la tequila, jalapeno, mezcal, sirop d’agave infusé au thym, jus de citron (13 €).

On aime : son néo-plateau de fruits de mer avec huîtres, crevettes, pinces de crabes, bulots, coques préparés et saumon label rouge mariné (65 € pour 2).

© Thomas Dhellemmes

 

Découvrez aussi le comptoir à sushis de Cyril Lignac : le Bar des Prés.

Elodie Rouge

Où le trouver ?

Le Chardenoux

1, rue Jules Vallès

75011 Paris

01 43 71 49 52

restaurantlechardenoux.com

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus