Quantcast

Nos drag shows préférés du moment

Les Meilleurs Show Drag Queens

Depuis le succès mondial de Rupaul Drag Race sur Netflix et sa licence française diffusée sur France 2 l’été dernier, les drag queens ont la cote ! Il faut dire que leurs spectacles parisiens sont la garantie de passer un moment d’ultime fantaisie, véritable remède à la sinistrose quand tout fout le camp. Do It In Paris est allé voir les meilleurs drag shows du moment. Florilège.

Le plus gourmand : King Chefs & Drag Queens

Où ? À la Nouvelle Ève, temple absolu des drag queens qui accueille les spectacles les plus glamour de la capitale depuis les années 1950.

Le concept : un dîner-spectacle orchestré par le producteur et créateur Philippe Quintin-Stern. Arrivée à 19h30. On vous installe à votre table. Sur la scène, en attendant le show, on file pour un atelier maquillage hautement glam’ avec paillettes dans les cheveux et sur les yeux. Retour à la table pour attendre sagement les bêtes de scène : Paloma la gagnante de Drag Race France, La Grande Dame, Cookie Kunty, Sublyme ou Alice Psycho, qui interprètent toutes des morceaux ou sketchs originaux dans des robes extraordinaires.

La valeur ajoutée : les beaux petits plats de la cheffe marseillaise Vanessa Robuschi, attachée à proposer des produits du marché selon arrivages, sans oublier les desserts signés Davis Félicité. Miam : les amuse-bouche arrivent en même temps qu’un tableau en duo sur une chanson dans le thème et diablement suggestive.

Prochaines dates les 1er mars et 9 avril, places entre 40 € et 130 €, réservations sur kingchefs-and-dragqueens.com.

La Nouvelle Ève, 25 rue Pierre Fontaine, Paris 9e.

© François Loock et Maeva Lieme

Le plus cabaret : Mixity

Où ? Au Théâtre Lepic, adorable salle perchée tout en haut de Montmartre avec un joli bar entre deux étages pour trinquer pendant l’entracte.

Le concept : une véritable revue waouh regroupant une dizaine d’artistes de tous horizons, sexes et générations. Ça donne un show étonnant et hyper rythmé, entre chorégraphies envolées et lipsyncs sur Dalida, Lady Gaga et même Clara Luciani. Un peu de plumes, beaucoup de paillettes et énormément de costumes défilent sur scène avec un humour queer mais accessible, le tout orchestré par Bruno Agati. Mention spéciale pour le tableau hilarant où Céline Dion refuse de laisser la scène à ses petits camarades.

La valeur ajoutée : l’intéressant questionnement autour des genres. Les hommes et les femmes échangent de rôles, on se croise, on se travestit, on brouille les pistes dans une danse clairement destinée à adoucir les mœurs.

Mixity, tous les dimanches et lundis à 20h, 33 € en placement livre, 43 € avec une coupe de champagne et 60 € avec planche + bulles, réservations sur vostickets.fr.

Théâtre Lepic, 1 avenue Junot, Paris 18e.

© Magdalena Martin

Le plus olé olé : Madame Arthur

Où ? Chez Madame Arthur, le premier cabaret travesti de Paris en plein Pigalle, communicant avec le club Divan du Monde.

Le concept : chaque soir, des “créatures” s’emparent de la scène sur des thématiques différentes avec pour points communs l’interprétation volontairement approximative de chansons cultes, des improvisations (parfois très hot) avec le public et une bonne humeur franchement communicative. Passé la déception de se retrouver debout face à la scène (à moins d’avoir booké une table, ce qu’on vous conseille), on se commande un verre au bar et on se cherche une bonne place pour profiter pleinement du show parfois absurde mené à notre visite par la sexy Maud’Amour (muse de Jean Paul Gaultier) et son équipe de drag queens ou travestis à l’humour doux-amer. On rit, on rit, on rit.

La valeur ajoutée : on ne sait jamais vraiment sur qui ou quoi on va tomber ! Et c’est pour ça que les habitué·e·s reviennent : chaque semaine est une surprise, avec des thématiques toujours plus alléchantes (duos de chanteurs, chansons françaises, spécial comédies musicales…).

Du jeudi au samedi dès 20h, 25 € en placement libre debout, 80 € avec table et boisson, réservations sur madamearthur.fr.

Cabaret Madame Arthur, 75 rue des Martyrs, Paris 18e.

© Bruno Gasperini et Victor Matussi

Le plus feel good : The Brunch & Queen

Où ? Au restaurant italien Acqua e Farina, au bord du canal Saint-Martin, qui cède tous les dimanches sa salle à Brunch & Queens.

Le concept : un énorme brunch italien à volonté avec pasta, pizza, gourmandises en forme de pénis, salades, tiramisu et mousse au chocolat, animé par un duo de drag queens en pleine forme qui s’occupe de réveiller les troupes en gueule de bois et . Le jour de notre venue, Mademoiselle Kiss menait la danse avec sa complice Sasha Miskina, rivalisant toutes les deux de malice et dont on piquerait bien les jolies robes;

La valeur ajoutée : les animations pour fédérer la salle du restaurant avec un blind test d’anthologie pour remporter une bouteille de Prosecco, des refrains à reprendre en chœur et des battles en tous genres. Timides s’abstenir !

The Brunch & Queen, brunch de 11h à 17h par services de 2h, 35 €, réservations sur rainboworld.fr.

Acqua e Farina, 45 quai de Valmy, Paris 10e.

 

Découvrez aussi 6 seuls en scène à réserver au plus vite et ce qu’on a pensé de Starmania.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une