3 bonnes raisons de découvrir l’Institut Suédois

L'institut Suédois à Paris

© Institut Suedois Paris, Julien Bourgeois - Vinciane Lebrun (voyez-vous.tv) - Fika (@fika.paris), Charlotte Bron (@charlotte_bron). 

C’est une de ces adresses qu’on hésite à garder secrètes pour en profiter jalousement. Lové dans un superbe hôtel particulier du Marais, l’Institut suédois risque bien de devenir votre prochain Q.G. La preuve par trois.

 

Parce que l’hôtel particulier est une beauté en soi

Institut suédois architecture

Ainsi, derrière cette lourde porte cochère bleue de la rue Payenne se cache l’hôtel de Marle, bâtisse du XVIe siècle appartenant à l’État suédois depuis 1965. Celui-ci s’est chargé de le rénover à grands frais, conservant ses parties classées comme les façades et toitures sur rue, cour et jardin ou encore l’escalier majestueux et sa rampe. D’extraordinaires plafonds peints en bois, des arches en marbre, des fenêtres à croisillons et des parquets majestueux confèrent également une aura aristocratique à cette maison de campagne chic en plein Paris. Merveille d’architecture.

© Institut Suedois Paris - Vinciane Lebrun, Julien Bourgeois et Nils Boldt-Christmas. 

 

Parce que ses expos sont toujours vibrantes

Institut suédois expositions

Visiter l’Institut suédois promet toujours de belles surprises grâce à des expositions inspirantes et gratuites qui mettent en valeur la beauté du lieu, à l’instar de la collection permanente de l’Institut Tessin. Jusqu’au 16 juin par exemple, on découvre Suivre les ondes, qui présente une cinquantaine d’œuvres en tout, signées de Lars Fredrikson et de deux artistes contemporaines suédoises, Anastasia Ax et Christine Ödlund. Leur travail fascinant et souvent amusant est disposé partout dans l’hôtel particulier, jusque dans le jardin, et questionne les visiteurs sur notre perception de l’art et du monde. Pensez à suivre la programmation parallèle de l’exposition, qui accueillera des concerts, performances et rencontres avec les artistes. 

© Institut Suedois Paris - Vinciane Lebrun (voyez-vous.tv).

 

Parce qu’on adore son coffee shop

Institut suédois coffee shop

C’est la cantine de la rédac’ ! À droite dans la cour, le coffee shop Fika s’avère un lieu 100 % lagom (le hygge suédois) dont seuls les Suédois ont le secret, entre comfort food et ambiance chill comme à Stockholm avec une terrasse bucolique à l’abri des voitures. On commande des cafés suédois délicieux comme le BAM BAM! de Lykke Kaffegårdar au packaging ultra-pop (latte onctueux 4,50 €, double expresso 3,50 €) ou une bière suédoise Stallarholmens Brygghus (6,50 €) pour accompagner des douceurs locales comme un sublime gâteau princesse (6 €) ou les roulés bullar à la cannelle (3 €). Mais notre péché mignon, c’est d’attraper au déjeuner leur addictive soupe de légumes (7 €), de jolies tartines de pain de seigle (7,50 €), des boulettes de viande bombesques (7 €) ou encore un laxpudding, ce gratin de pommes de terre parfumé à l’aneth, au saumon et accompagné de sa salade (15 €). 

© Fika (@fika.paris), Charlotte Bron (@charlotte_bron). 

 

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h.

 

Découvrez aussi les jardins magnifiques du musée Albert Kahn et les ateliers canons proposés par nos musées préférés

Autres suggestions

La semaine de Do It