Piccola Mia : la nouvelle table italienne festive

Le restaurant italien Piccola Mia

Vous raffolez comme nous de l’Italie ? Alors filez de ce pas du côté de la place de la République à la découverte de Piccola Mia qui a vu grand et beau à chacun de ses étages. Au menu des réjouissances, une carte italianissime imaginée en duo par les chefs Denny Imbroisi et Julien Serri, expert de la pizza, sans oublier un club canon ambiance 80 en sous-sol qui fait tourner la tête ! Andiamo !

 

Trois niveaux, trois ambiances

La place de la République a gagné une belle adresse. Bye-bye Pizza Pino, buongiorno Piccola Mia, dernier bébé de la famille des Coco. Confiée à l’architecte Michael Malapert (Lordy’s, Chouchou), la déco de Piccola Mia impose d’emblée son esthétique léchée dans un premier espace qui prolonge l’immense terrasse et pose d’un côté de grandes tables conviviales face cuisine, et de l’autre un bar au comptoir XL qui envoie les cocktails à la vitesse de la lumière. Quelques marches plus haut, l’intime salle moquettée offre une pleine vue sur Répu' depuis ses baies vitrées et aligne de larges banquettes en mode alcôves où l’on peut s’installer en famille ou avec sa bande de potes. Et pour découvrir le spot le plus sexy du lieu, direction le sous-sol où le ‘’Super Club’’ a pris ses aises dans un espace pensé pour la fête avec boule à facettes, miroirs au plafond, moquette moelleuse au sol et fumoir. Si les cocktails bien frappés se chargent de la soif, une carte d’antipasti s’occupe de dorloter les faims nocturnes.

 

L’Italie qu’on aime à la carte

Le menu/carte de chez Piccola

En refilant le job au chef Denny Imbroisi (Ida, Epoca, Malro) qui a élaboré la carte, et en soignant son sourcing avec des produits de qualité qui arrivent tout droit de la Botte, cultivés chez des producteurs locaux, Piccola Mia assure sa réput’. Dans un florilège d’options, on retrouve à la carte les grands classiques italiens. Pour débuter le festin : la burrata servie avec de la betterave marinée en carpaccio (12,50 €), la stracciatella à la crème de truffe (16,50 €), le vitello tonnato à la piémontaise (12,50 €). Côté plats, la pasta se taille la part belle, des simples spaghettoni al pomodoro (12 €) aux belles linguine alle vongole (24 €) en passant par les lasagne alla bolognese (17 €). À ne pas louper, l’escalope de veau alla milanese bien faite, bien tendre (23 €). Et pour la touche sucrée, le choix est cornélien entre le tiramisu della nonna (10 €) et le baba au limoncello et sa chantilly à la vanille (9 €).

 

La buona pizzaaaaaaaa 

Elle compte parmi les perles du lieu et tient l’un de ses meilleurs représentants, le chef Julien Serri, fondateur de Magnà. Cet expert de la pizza s’est penché sérieusement sur le sujet en créant une pâte de compet’ avec de la farine italienne bio, très peu de levure (merci pour le ventre) et là encore un sourcing minutieux avec de la charcuterie premium et des vraies tomates italiennes bien juteuses. Dans une carte qui va s’autoriser de nouvelles saveurs au fil des saisons, la pizza compte déjà ses recettes signatures avec notamment une 4 saisons qui compartimente chaque ingrédient sur une part (14 €) ou encore l’Antica garnie de mozzarella fior di latte, de mortadelle fondante, de crème de pistache de Sicile maison, de pistaches concassées et arrosée d’huile infusée au citron (18 €).

 

Nota bene pour les kids

Un super menu à prix tout doux avec baby margherita ou pasta pomodoro, pizza alla nocciolata ou boule de glace vanille + une boisson au choix (12 €).

Ouvert du lundi au dimanche de 12h à 2h. 

© TheTravelBuds x Piccola Mia

Découvrez aussi Madonna, une osteria comme à Milan et une table italienne comme à New-York

Autres suggestions

La semaine de Do It