Carmen enflamme l’Opéra Bastille

Volcanique, séductrice, rebelle, provocante… la Carmen de Bizet est à l’affiche de l’Opéra Bastille pour une poignée de représentations exceptionnelles. L’occasion en or de (re)découvrir ce spectacle culte dans une mise en scène décoiffante.

Previously in Carmen...

Avec Carmen, c’est Je t’aime, moi non plus. La gitane, qui travaille comme ouvrière dans une manufacture de tabac à Séville, collectionne les conquêtes. Elle séduit Don José et le convainc de déserter pour elle, malgré les supplications de la mère du soldat qui rêve de le voir épouser la douce Micaëla.

Évidemment, leur relation tourne au vinaigre quand Don José réalise que l’indomptable Carmen a jeté son dévolu sur Escamillo, le torero dans le vent.

Alerte spoiler : dans un geste de désespoir, Don José finit par tuer la bohémienne qui ne veut plus de lui.

Un opéra dans l’air du temps

3 heures de spectacle et pas une minute d’ennui. Le metteur en scène Calixto Bieito nous embarque dans le tourbillon d’une héroïne ultra badass au tempérament passionné qui revendique haut et fort sa liberté : “Prends garde à toi”.

Les tableaux s'enchaînent dans des décors judicieusement épurés. Une cabine téléphonique, des Merco Benz de gangsters des 80’s… On est loin du folklore habituel. La distribution est assurée par des artistes ultra confirmés, à noter la présence de l'inénarrable Roberto Alagna, en intermittence dans le rôle de Don José.

Total, une relecture vraiment géniale de l’opéra créé par Georges Bizet en 1875.

Carmen, jusqu’au 23 mai 2019. À partir de 5 €.

Retrouvez aussi le nouveau spectacle du Cirque du Soleil et la comédie musicale Guys and Golls.

Julie Zwingelstein

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus