Quantcast

Comment infiltrer la salle de ciné en VR la plus cool de Paris ?

Perrotin

Il n‘y a pas que la FIAC dans la vie de l’art contemporain. Décidément, Emmanuel Perrotin n’en finit pas d’étonner les Parisien·ne·s à coups d'expériences furieusement cool et avant-gardistes qui devraient plaire aux inconditionnels de Star Wars et de Tim Burton...

Dernière obsession en date du galeriste français bankable : la VR. Aussitôt dit, aussitôt fait. La team Perrotin s’est associée à Atlas V, le studio référence d'œuvres et films en réalité virtuelle (maintes fois récompensés à Sundance, Tribeca…) pour créer la salle de cinéma éphémère dont toutes les geeks stylés rêvaient.

Le rendez-vous est pris dans un lieu tenu secret, caché sous la chic-issime salle de bal de la galerie du Marais où des films déments et ultimement cool sont proposés en réalité virtuelle. On vous emmène ?

Une expérience très exclusive

Comment obtenir le ticket si convoité ? Pas de snobisme, ni de passe droit. Il suffit de le booker en ligne. C’est aussi simple que cela.

Tel un·e collectionneu·r·se VIP, vous êtes attendu·e à l’entrée de l’extraordinaire hôtel particulier des bureaux du galeriste (allez savoir, vous croiserez peut-être Sophie Calle ou Takashi Murakami…) pour vous guider vers un ascenseur privé, direction le ciné 2.0 si convoité.

Ici, pas de fauteuil moelleux, ni de salle obscure. On choisit son film et son emplacement avant de se faire équiper d’un masque et de manettes hyper perfectionnés pour vivre en 3D dans” le film, regarder en l’air derrière, marcher. Autant vous dire que les sensations sont stupéfiantes.

À l’affiche : 5 films canons et une série kids friendly

Avec une programmation aussi sexy et pointue, le dilemme s’avère cornélien. À commencer par Spheres, produit par Darren Aronofsky, qui plonge le spectacteur dans le cœur d'un trou noir entre planète et ondes gravitationnelles, bercé·e par la voie des personnages Jessica Chastain et Patti Smith en VO, ou Léa Seydoux, Adèle Exarchopoulos et Jane Birkin pour la version française.

Autre blockbuster d’auteur primé à Sundance et au Festival international du film de Venise : Battlescar, qui plonge dans une année du journal intime de Lupe, une Portoricaine Américaine de 16 ans dans les 70’s à New York qui découvre la scène punk de la Bowery et s’exposera aux mondes secrets coexistant dans le Lower East Side. Avec les voix de Rosario Dawson en VO et de la chanteuse Jehnny Beth pour la VF.

On aime : la projection de la trilogie pour enfants (à p. de 7 ans) Gloomy Eyes (Prix du Festival du Film d’Annecy 2019) racontée par Tahar Rahim dans un univers extraordinairement poétique digne de L’Etrange Noël de Monsieur Jack de Tim Burton où Gloomy, jeune zombie, rencontre Nena, jeune mortelle. Alors que tout semble les opposer, ils tombent amoureux. L’homme le plus puissant de la ville parviendra-t-il à détruire la connexion profonde qui unit les deux enfants ?

Réservations en ligne, 29 € la séance, 10 € tarif réduit, du mardi au samedi de 11h à 18h.

Perrotin VR – NARRATIVE EXPERIENCE BY ATLAS jusqu’au 27 novembre

Découvrez aussi les nouvelles séries à voir absolument et Les 3 concerts à voir une fois dans sa vie à la Philarmonie de Paris.

Où le trouver ?

Galerie Perrotin

76, Rue de Turenne

75003 Paris

01 42 16 79 79

perrotin.com

Saint-sebastien-froissart Saint-sebastien-froissart

Filles Du Calvaire Filles Du Calvaire

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une