Le Calendrier de l'Avent

Sonia Rykiel, Spirou et Axelle Red au Musée Jean-Jacques Henner

Quel est le point commun entre Axelle Red, Fifi Brindacier et Sonia Rykiel ? Rendez-vous au Musée Jean-Jacques Henner pour le découvrir au cœur d’un musée-pépite, situé dans un hôtel particulier typiquement XIXe près du Parc Monceau.

 

Une expo totalement insolite

Roux ! C’est une (roux)trospective haute en couleur que propose le musée au fil de cette exposition consacrée à la teinte qui a toujours attiré l’attention et provoqué la rumeur…

Les roux (qui ne représentent que 2 % de la population), sont toujours l’objet de superstitions, légendes mais également une inépuisable source d’inspiration dans l’art, comme en témoigne les œuvres d’Auguste Renoir et Edgard Maxence.

 

De Baudelaire à Harry Potter

Pour illustrer cette flamboyante rétrospective, le commissaire d’expo Claire Bessède a convoqué des croquis de mode, des affiches et des photos, sans oublier des personnages de la littérature où les roux ont également été très présents comme chez Baudelaire, Zola ou Maupassant.

On retrouve aussi les héros de notre enfance, de Poil de Carotte à Spirou en passant par Ron Weasley - le BFF d’Harry Potter - sans oublier Fifi Brindacier.

 

Un hommage à Sonia Rykiel

Dessin mode, mannequins avec perruques rousses

Avec Sonia Rykiel, la rousseur devient une marque de fabrique, qui sera mise en lumière par ses pairs dans une collection ébouriffante dont quelques pièces nous sont exclusivement présentées, telle que l’incroyable “robe crinière” de Maison Margiela.

Et pour finir, un documentaire regroupant notamment le témoignages de nos rousses préférées Axelle Red et Audrey Fleurot. D’ailleurs, le point d’exclamation à la fin du nom de l’expo est un clin d’œil à ce qu’explique en vidéo l’actrice d’Engrenages. No spoil : vous comprendrez sur place !

 

Un musée à visiter

Tableau du femme rousse

Cette chevelure de feu tient une place indéniable dans l’œuvre du peintre Jean-Jacques Henner, lui-même roux, qui en a fait une obsession au fil de ses toiles. L’expo débute avec la première rousse de Jean-Jacques Henner, Idylle de 1872, et quelques tableaux qui permettent de comprendre comment l’artiste romantique, inspiré de Manet et Degas, a généralisé le thème de la rousseur dans ses peintures.

Pour l'anecdote : le peintre allait jusqu'à demander à ses muses de porter une perruque rousse quand elles ne l’étaient pas…

Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel, du 30 janvier au 20 mai 2019, Musée national Jean-Jacques Henner, 43 avenue de Villiers 75017 Paris

Retrouvez aussi l’expo digitale 2.0 sur les égéries stylées des années 60.

Jeanne Besse

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus