Une pièce épatante avec Michèle Laroque et François Berléand

Les histoires d’amour finissent mal… En général. À vue de nez, pas entre Suzanne et Julien, toujours fous amoureux l’un de l’autre. Trente ans d’amour entre cette actrice star adulée du public (Michèle Laroque dans un rôle plus vrai que nature) et son mari, mentor et brillant metteur en scène incarné par François Berléand dans Encore un Instant, au Théâtre Edouard VII.

Pièce de théâtre Encore un instant au théâtre Edouard VII

Une mise en scène brillante de Bernard Murat

Le brillantissime Bernard Murat nous transporte dans l’appartement parisien d’un couple enlevé et sympathique. Le petit voisin est amoureux de l’actrice star. Mais comment le lui reprocher ? À 50 ans passés, elle affiche une plastique inspirante et une énergie hors du commun.

Pourtant, quelque chose cloche. Y aurait-il de l’eau dans le gaz ? Julien semble jaloux d’un autre metteur en scène et auteur de théâtre à succès, Max, campé par Lionel Abelanski... Lui a visiblement le béguin pour Suzanne et la presse à accepter un rôle de composition dans une nouvelle pièce écrite spécialement pour elle.

Une comédie dans la comédie

Mettre sur scène des auteurs, des divas, des loges et des fans, c’est la magie de cette pièce sous forme de mise en abyme écrite par Fabrice Roger-Lacan, qui a beaucoup écrit pour Isabelle Nanty ou Edouard Baer.

Mais derrière cette comédie dans la comédie, c’est l'histoire d’un deuil impossible qu’on évoque avec une infinie délicatesse. François Berléand dans le rôle de ce mari adulé, mais en réalité fraîchement décédé : c’est un fantôme que Michèle Laroque choisit de convoquer… dans son imaginaire. Et c’est la magie de Bernard Murat.

Une pièce sous-titrée en anglais

Si vous avez des copains anglais ou américains dans les parages, c’est le moment de les emmener vivre une expérience follement parisienne dans le somptueux décor du Théâtre Edouard VII. Chose ô combien rare, la production a pensé à proposer la pièce en version tout-titrée, comme à l’opéra.

Le must ? En profiter pour dîner dans la foulée chez Froufrou, le nouveau restaurant du théatre Edouard VII furiseument mode et décoré par Alexis Mabille.

Encore un Instant au Théâtre Edouard VII. Du mardi au vendredi à 21h. Samedi 17h et 21h. Dimanche 15h30. Billets à p. de 20 €.

Découvrez aussi Une pièce romantique avec Isabelle Carré et Les pièces dont tout le monde parle.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus