Quantcast

Le Café Foufou emballe la rue de Bretagne

Jus pressé, Plats de sardine et tarama Petrossian, pastrami, comté, mini burgers veggie, et verres de cappuccinos et lattes du Brunch Le Cafe Foufou

Le lieu

Après un premier Café Foufou made in Oberkampf impulsé par le visionnaire Jean Phi (La Perle, Au_Top, c’est lui), un deuxième opus dans la lignée des coffee shops californiens vient faire vibrer la rue de Bretagne avec la même recette du bonheur. Service à la cool, décor dément signé Anne-Sophie Martorana, plafond en miroir adoubé par les instagrammeuses et comfort food healthy.

À noter également : dès 18h, la terrasse devient le spot apéro le plus cool et pointu du quartier et le comptoir se mue en bar à vins natures. Assiettes de grignotes de style pour les accompagner : sardine et tarama Petrossian, pastrami, comté et mini burgers veggie (12 €-14 €).

Au programme des gourmandises

Ici, le brunch est une religion puisqu’il est servi de 8h à 18h autour d’une carte dédiée. Reste à choisir son jus pressé à froid minute (6,50 €) entre le “bonne mine” à l’orange-carotte, le détox au céleri-concombre-pomme-gingembre ou une bonne orange pressée minute (4,50 €).

Les coffee lovers sont en extase entre le filtre Chemex (8 € pour 2), les incroyables cappuccinos et lattes (version lait végétal aussi…) et un brave expresso parfait (2,50 €).

À la carte : tartine d’avocat ou de betterave, avec ou sans gluten, scones, cake du jour (5 €), pancakes fluffy aux fruits frais et sirop d’érable (9,50 €), pain perdu (9,50 €), œuf au plat au saumon (9,90 €) ou bagels (9,90 €). Pour les brindilles au régime : chia pudding au lait de coco (6 €), omelette blanche, kéfir pétillant (6 €) et bowl du jour (12 €).

Le truc en plus

La sublime vaisselle du café, qui propose des pièces exclusives fabriquées par des artisans de Tel Aviv, est également à la vente... Un must pour faire ses cadeaux : pots à cactus en forme de visages (38 €), tasses (27,90 €) et assiettes roses et bleues aux finitions extraordinaires (à partir de 25 €), vases ultra LOL en forme de fesses ou de pénis.

Autre singularité : une sélection de t-shirts roses avec inscrit en doré “café foufou depuis toujours” (35 €) et de sacs bandanas roses canon (50 €) signés Le Bouclard, l’artisan streetwear made in Marais que les marques s'arrachent.



Découvrez aussi les meilleurs baos de Paris
et les nouveaux restos à tester avant tout le monde.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !