Takashi Murakami à la Fondation Louis Vuitton

Grandiose, incroyable, hypnotique, délirant… La présence des œuvres de Takashi Murakami à la Fondation Louis Vuitton ne devrait pas vous laisser indifférent. Pour sa nouvelle expo, l’institution arty a dédié un parcours complet au travail du facétieux artiste nippon. Sculptures, peintures, fresques XXL, une véritable plongée dans son univers pop et kawaï, peuplé de personnages de manga et de créatures fantastiques. À vos selfies.

Et ce n’est pas tout. Ce nouvel accrochage intitulé Au Diapason du monde s’inscrit dans une réflexion plus globale sur la place de l’Homme dans l’univers. La deuxième partie de l’expo présente les réalisations d’une trentaine d’artistes français et internationaux, puisées directement dans la collection de la Fondation et encore jamais dévoilées jusqu’à présent.

Qu’il s’agisse des sculptures filiformes d’Alberto Giacometti, du cheval suspendu de Maurizio Cattelan, des toiles bleues d’Yves Klein ou de l’aquarium de Pierre Huygue, chaque œuvre interroge le public sur des questions fondamentales liées à l’être humain et à son environnement. Un conseil ? Rapprochez-vous des médiateurs pour comprendre les messages, parfois subliminaux, transmis par la plupart des artistes contemporains.

On adore : l’installation projetant un hologramme plus vrai que nature de Dominique Gonzalez-Foerster et l’expérience immersive en 3D sur une musique lancinante mise au point par Cyprien Gaillard.

À noter : tous les premiers vendredis du mois, la Fondation propose une nocturne avec des concerts, des stands de street-food et d’autres animations canon pour 10 € tout ronds.

Au diapason du monde, La Collection – Nouvelle Sélection, jusqu’au 27 août 2018. 14€.

Retrouvez aussi le document 100 % Stiletto sur Manolo !

exposition fondation louis vuitton

Julie Zwingelstein

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement