Quantcast

Le nouveau salon de thé d’Alain Ducasse au Palais-Royal

Salon Des Manufactures

C’est le nouveau lieu rêvé des gourmands raffinés. Caché juste au-dessus de sa boutique du Palais-Royal, le Salon des Manufactures d’Alain Ducasse fait déjà figure de salon de thé branché, orienté vers les péchés mignons du chef : le chocolat et les sorbets… mais pas que. On vous explique tout.

Salon de thé… chocolaté

Rendez-vous à l’étage de la chocolaterie signée Ducasse (on s’y attardera bien sûr en repartant, pas le choix), où une rupture d’ambiance est opérée par la jolie moquette jungle et les rideaux fleuris à l’anglaise façon cottage - on doit ce joli décor quasi victorien à l’architecte d’intérieur Marie Deroudilhe, avec de belles tables en marbre disposées de façon intimiste, comme dans un vrai salon de thé.

Sauf qu’ici, le thé se boit de façon anecdotique (seulement deux références à la carte) pour laisser place à un panel de dégustations tout au long de la journée : au déjeuner, pour un goûter ou bien un brunch le dimanche, comme un condensé du meilleur des Manufactures de Chocolat, Café et Glace de la maison.

Déjeuner glacé

Ex-sous chef au Plaza Athénée, Alessandro Lucassino signe un déjeuner en accord mets-sorbets, frais et léger à souhait, qui sent aussi bon le soleil que le nom de son artisan en cuisine. Pour commencer, on trempe son pain carasau tout fin dans un yaourt aérien, concombre et menthe (12 €) ou des chips de socca dans de crémeuses lentilles, oignons rouges et citron caviar (13 €).

Les quatre plats s’avèrent une ode au végétal avec aubergine brûlée, ail noir et grenade et son sorbet grenade/menthe (15 €), maquereau à la flamme, puntarelle et stracciatella et son sorbet herbes fraîches (18 €), chou-fleur rôti, cascara de café et son granité cascara / citron (15 €) et ceviche très doux de daurade, avocat et basilic et son sorbet pomme verte / basilic / citron vert (16 €).

Au dessert, le soufflé au chocolat (et sa glace, of course) remporte les suffrages (15 €), à moins d’opter pour une maousse coupe glacée (agrumes / chocolat liégeois, vanille ou colonel, entre 12 et 15 €).

Du brunch au goûter

Pour varier les plaisirs, Alessandro Lucassino adapte une formule afternoon tea de haute volée : boisson chaude au choix, arancini croustillant, basilic et citron Gravlax de saumon au grué de cacao, raifort et soufflé au chocolat (36 €) ou bien un régressif chocolat chaud et madeleines (13 €).

Le dimanche, c’est brunch party : on retrouve quelques plats du déjeuner avec l’œuf poché, avocat, grenade et basilic et le saumon gravlax en guest stars, auxquels on ajoute une boisson, un dessert et une coupe glacée vanille noyée de café (65 €). Vraiment chic et jamais vu.

Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 19h. Déjeuner 12h-15h ; goûter 15h-19h ; brunch 12h-15h le dimanche (sur réservation).

© Philippe Vaurès Santamaria

Découvrez aussi Fripon, le bistrot d’auteur de Pauline Séné et la chocolaterie haute couture de Yannick Alléno dans le 7e.

Où le trouver ?

Le Salon des Manufactures

11 rue des Petits Champs

75001 75001 Paris

01 55 35 02 15

lechocolat-alainducasse.com

Palais-royal (musee Du Louvre) Palais-royal (musee Du Louvre)

Pyramides Pyramides

Quatre Septembre Quatre Septembre

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une