Quantcast

Giorgio : la nouvelle trattoria disco signée Dalmata

Giorgio, restaurant italien à Paris

Toute la soirée, on a cru que Blondie allait débarquer pour chanter sur les tables. Devenu une référence de la pizza napolitaine (à bords larges donc) à Paris, le groupe Dalmata vient d’inaugurer son adresse la plus wahou et disco du côté de Bastille. Le petit nouveau s’appelle Giorgio, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il sait mettre l’ambiance… Bref : l’adresse dont tout le monde parle !

Du rose, du rose, du rose

La decoration par Juliette Rubel chez Giorgio.

Voilà bien un décor 100 % Insta-compatible. La mise en scène de l’architecte Juliette Rubel a tout d’un haut lieu des nuits italiennes seventies, empruntant aux codes les plus kitchs et futuristes de la pop dans un esprit boudoir résolument girly.

La terrasse rose du resto Giorgio

Fauteuils et banquettes en velours rose bonbon, plafonds miroir, bar en marbre, chaises hautes framboise, fours à pizze façon boules à facettes, messages feel good écrits en néons et bien sûr playlist disco de rigueur… Passage obligé par les toilettes de droite pour la pause pipi la plus endiablée de votre vie sur Boogie Wonderland !

Chez Giorgio, on vient d’abord pour passer un vrai moment de fête avec sa bande de copines, servies par un staff ultra-sympa qui se charrie en italien et s’emmêle les pinceaux sans jamais rien entamer à votre bonne humeur. C’est d’ailleurs un vrai dîner-spectacle que de s’installer face aux cuisines ouvertes...

Sympathiques assiettes dans l’esprit de Big Mamma

La Carte du Giorgio avec vitello tonnato, stracciatella fumée et tiramisu.

Reste donc à commander les meilleures specialità à la carte, toutes réalisées maison avec de super fournisseurs français (Terroirs d’Avenir pour les viandes et légumes notamment) et bien sûr italiens : vitello tonnato (14 €), arancini thon et safran (12 €), spaghettoni au pesto de basilic (16 €), stracciatella fumée (8 €), anneli à la crème de truffe (18 €)... Le tout à des prix volontairement abordables pour garder cet esprit de table populaire.

Mais la signature Dalmata reste évidemment la pizza : Rose Panther à la crème de pistache et mortadelle (17 €), Marinara Colorata aux tomates de toutes les couleurs (11 €) ou encore Dancing Queen aux champignons, jambon cuit et stracciatella (16 €). On termine avec un tiramisu (7 €) ou un chou à la crème de pistache franchement foodporn (12 €).

À noter : la présence trop rare de sodas italiens cultes comme l’aranciata et le chinotto (6 €), à découvrir pour changer un peu ses habitudes, à moins de ne préférer les cocktails bien frappés du mixologue Marco Rubegni.

Ouvert du lundi au vendredi 12h-14h30 et 19h-23h. Les samedis et dimanches 10h-16h puis 19h-23h.

Découvrez aussi le nouveau restaurant italien de Cyril Lignac et le brunch italien d’Eataly.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !