Le revival de L’Office : plus cool que jamais

Alors que les nouveaux restaurants poussent comme des petits champignons de Paris, des adresses iconiques optent pour un revival branché. Après La Poule au Pot reprise par Jean-François Piège, le neo-bistrot L’Office fait à son tour peau neuve.

Mise à jour réalisée avec succès

Tables et comptoir du restaurant l'office

Tout change et rien ne change pour cette table bistronomique des Grands Boulevards, montée il y a plus de 10 ans par Nicolas Scheidt, passée entre les mains de Charles Compagnon, qui vient de confier l’affaire à Charles Nikitits (ex Royal Monceau, La Maison de la truffe), jeune entrepreneur à suivre de près.

Nouveau propriétaire, nouveau chef, nouvelle déco, mais l’esprit reste le même : valoriser les produits soigneusement sourcés autour d’une cuisine sincère et créative.

Une partition qui a tout bon

Remarquables oursins de Galice dans un risotto d’épeautre (11 €), exquises ravioles de cèpes barbotant dans un délicieux bouillon shiitaké et espuma de champignons (11,50 €), impeccable canard Colvert sauvage, purée de betterave, polenta (24 €). Après avoir fait ses gammes au Park Hyatt Vendôme et à l’Atelier Rodier, le chef Charley Breuvart maîtrise parfaitement le game.

Une standing ovation générale pour son filet de bœuf Wellington nappé d’une sauce au poivre doucement piquante (29 €). Clap clap. Le tout se combine à merveille avec les vins de petits producteurs, bio ou naturels pour l’essentiel.

Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, goûtez donc la tarte au citron sans gluten, mise au point avec la pâtisserie spécialisée Sitron (11 €).

Ces petits détails qui font la diff’

Patisserie au chocolat du restaurant l'office

Dans la mesure du possible, le chef puise directement dans le potager du patron, établi en Normandie. C’est aussi du jardin familial que proviennent les bouquets d'hortensias et la verveine fraîche qui embaume la tisane de fin de repas. Ah, les petits plaisirs de la campagne… Sans oublier la ravissante vaisselle confectionnée à la main par Judith Lasry, la céramiste que les restaurateurs s’arrachent.

Ouvert du lundi au vendredi midi et soir.

Retrouvez aussi le Café Panache repris par les soeurs Levha et Astair

Julie Zwingelstein

Où le trouver ?

L’Office

3, rue Richer

75009 Paris

01 47 70 67 31

office-resto.com

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement