La solution pour être fit et de bonne humeur

Les healthy-girls au corps de rêve et à la mine parfaite ne jurent plus que par cette méthode. Encore un ultime régime ? A en juger par les résultats, il semblerait que ce jeûne pratiqué un peu tout le temps fonctionne vraiment et pimpe votre moral en plus de vous affiner. Mathilde Marecaille, naturopathe spécialiste de la question, nous explique pourquoi.

3 bonnes raisons de s’y mettre...

Parce que c'est facile comme tout à intégrer dans son quotidien

Contrairement au jeûne long de 7 jours, ultra restrictif et socialement vraiment compliqué, cette pratique du jeûne tout au long de l’année s’avère beaucoup plus souple.

Il existe 3 façons de le pratiquer avec la possibilité d’interchanger ou d’alterner les 3 options quand on veut, selon son lifestyle ou ses possibilités.

  • Jeûner 24h de suite au moins une fois par semaine. Cela peut être de 18h un soir à 18h le lendemain. C’est psychologiquement souvent moins lourd à supporter qu’une journée entière sans rien manger.
  • Ne prendre ses repas que sur une période de 8h et jeûner 14h par jour. Par exemple : on dîne tôt et on casse le jeûne de la nuit le lendemain au déjeuner. Variantes possibles en fonction de l'emploi du temps professionnel, familial (17h-7h)
  • Manger "normalement" pendant 5 jours de la semaine et les deux derniers jours ne manger que 25% des calories habituelles : c’est le fameux régime 5/2 avec deux journées à 800 calories. Découvrez le régime 5/2 qui cartonne

Parce que ça fait vraiment maigrir

Et ça, c’est l’argument clé. Explication de Mathilde Marecaille. D’abord parce que c’est mathématique : “Moins de repas = moins de calories”. Le jeûne intermittent est avant tout simplement une baisse de l'apport énergétique.

Mais pas seulement ! “Ne pas prendre de petit-déjeuner incite le corps à aller puiser dans ses réserves pour fournir de l'énergie pour débuter la journée. Faire de l'exercice à jeûn, à condition de ne pas être sujet aux hypoglycémies, est la meilleure manière de destocker les réserves du foie qui est l’organe filtre dont une des fonctions est de stocker".

En pratique : il s’agit du concept de chrononutrition dont on parle beaucoup en ce moment : moins de sucre (surtout le matin) permet de limiter la sécrétion d'insuline, une hormone qui donne faim, qui a tendance à être inflammatoire. Le jeûne intermittent permet de subir moins d'inflammation, donc d’avoir moins faim, et moins de graisses.

Parce que ça booste l'énergie

L'énergie que le corps consacre à la digestion correspond à 1/3 de l'énergie totale. C'est énorme ! Ne pas manger, c'est récupérer ce tiers énergétique pour le mettre au service du repos de l'organisme. Dans les périodes ultra créatives, de révision, de haute concentration, le jeûne intermittent s’avère un atout majeur grâce au regain qu’il favorise.

Autre point majeur à savoir : quand le corps ne digère pas, il se régénère. Se nettoyer et se détoxiner, c'est forcément gagner en énergie. CQFD.

Découvrez aussi le premier week-end de jeûne et randonnée à 1h de Paris.

Elodie Rouge

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,