Quantcast

Seoul Mama, la cantine coréenne qui fait du bruit

Sangmi Lee, femme du chef Manoj Sharma avec un bibimbap

A peine ouverte, cette ravissante cantine coréenne figure déjà dans le radar des foodies à l’affût de la prochaine pépite à se mettre sous la dent. La raison de cet émoi ? Le chef sur le coup n’est autre que l’Indien Manoj Sharma, bras droit d’Akrame chez Shirvan (et ex-Desi Road, MG Road). Quel rapport avec la Corée me direz-vous ? Eh bien, sa femme, Sangmi Lee, est originaire du pays du matin calme.

Salle du restaurant coreen seoul mama avec la decoration interieure

Ensemble, ils ont retapé un bistrot de quartier du 15e pépouze pour le transformer en QG de la k-food. Chaises en formica, tables en bois, suspensions design, objets rétro, un décor relativement sobre qui tranche avec les délirantes assiettes de Manoj : à commencer par le Korean Fried Chicken (KFC pour les initiés, 9 €), un poulet frit super tendre à la panure délicieusement crunchy, flanqué de pickles, radis noir et cacahuètes. Miam aussi, les kimchi balls, des croquettes de kimchi, mozzarella et wasabi (8,50€), si ça c’est pas #foodporn...

croquettes de kimchi, mozzarella et wasabi

Mention spéciale pour le bibimbap (existe aussi au porc, poulet et tofu), un bol maousse avec boeuf, riz, légumes sautés et sauce soja (18 €) chaperonné d’une bière coréenne. On est au bord du Gangnam Style.

Et pour le fun : tiramisu au matcha maison et mochis glacés.

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 21h30.

Retrouvez aussi le Kapunka Vegan, le restaurant thai et vegan.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une