La reine de la Happiness Therapy : Margot de YouMakeFashion

À la question “Êtes-vous heureuses ?”, elles répondent du tac au tac avec un large sourire. Margot du blog YouMakeFashion et sa maman sophrologue viennent de sortir leur manuel de happiness therapy. Dans Je suis happy ! aux éditions First, la mère praticienne et la fille blogueuse / influenceuse / girl next door épanouie passent en revue des situations du quotidien qui peuvent être sources d’angoisses. Manque de confiance en soi, stress, indécision, peur de l’avion, chacune y va de ses conseils pour prendre du recul et surmonter ses démons. Une façon décomplexée de s'initier à la sophrologie, dont la pratique permet de prendre conscience de toutes ses capacités, à la fois physiques et mentales. Margot et Catherine nous donnent leur ordonnance du bonheur. À vous de jouer.

Musclez votre sourire

Même quand vous êtes seule. Dans l’ascenseur, dans votre salle de bain, en conduisant… Souriez tout au long de la journée ! Vous vous sentirez tout de suite plus joyeux. Le cerveau ne fait pas la différence entre le vrai sourire et le « sourire forcé », c’est prouvé scientifiquement. En souriant, vous lui envoyez un message positif. Et vis-à-vis des autres, ça change tout. Quand j’ai commencé à sourire sur les photos de mon blog, les retours ont été très positifs. J’ai eu beaucoup plus de commentaires, je paraissais tout de suite moins froide, plus accessible.

Concentrez-vous sur l’élément feel-good de votre journée

Mon plaisir à moi, c’est de traîner dans mon peignoir avec mon thé chaud. Mais ça peut être un déjeuner avec une copine, une soirée ciné, ou n’importe quel moment sympa que vous avez prévu dans votre journée. Pensez-y dès le réveil pour vous mettre de bonne humeur. Et si vous n’avez rien programmé, passez vous prendre une pâtisserie, craquez pour un nouveau rouge à lèvres… Bref, faites ressortir les moments positifs du jour car en pensant à votre journée de manière positive, vous la ressentirez comme ça. Avec les exercices de sophrologie du livre, on peut aller encore plus loin. Le principe ? Se concentrer sur ce que ça nous procure pour retrouver les mêmes sensations tout au long de la journée.

Accordez-vous des “dimanches pyjama”

Quand on est hyper sollicités durant la semaine, c’est important de s’octroyer une pause le week-end. Une fois par mois, je m’arrange pour passer le dimanche en pyjama. Ma routine parfaite ? Je mets mon réveil vers 11h, je reste en pyjama, j’enfile mon peignoir, je mets un peu d’ordre dans mes affaires, je prépare des pancakes et des jus de fruits frais pour le brunch, je rattrape mon retard sur Netflix. En ce moment, je regarde The Crown, l’histoire de la reine Elizabeth II. Et je viens de découvrir la série Toi, moi et elle sur un trio amoureux avec l’actrice qui jouait Cher dans Clueless ! Mon ultime péché mignon ? Terminer la journée avec des pâtes au jambon, je donne ma recette dans le livre.

Mais vous n’êtes pas obligés de rester enfermés. Le concept des “dimanches pyjama” est de se débarrasser de toutes les contraintes du quotidien pour prendre du temps pour soi. Vous pouvez aller vous balader ou aller au cinéma si vous en avez envie.

fille dans son lit

Opérez un grand tri dans votre dressing

Ça permet d’y voir plus clair et de gagner de la place. À une époque, j’avais accumulé tellement de vêtements que ça en devenait étouffant. L’armoire était pleine et pourtant j’avais toujours l’impression de n’avoir rien à me mettre. Au final, je portais toujours les mêmes pièces. J’ai donc décidé de réduire mon dressing.

dressing-dégradé-couleurs

Mode d’emploi pour réduire son dressing en 3 mois :

1) Faites le tri en une seule fois. Videz tout votre dressing sur votre lit et réintégrez les pièces qui vous vont, celles que vous préférez et celles dans lesquelles vous vous sentez bien.

2) Mettez le reste de côté hors de votre vue pour une période d’essai.

3) Vendez, donnez ou jetez tout ce qui ne vous aura pas manqué.

Les 5 pièces dont je ne peux pas me passer ?

- Un pull ample et agréable taillé dans une belle maille, gris de préférence

- Une robe dans laquelle je me sens sexy

- Un perfecto noir

- Un jogging

- Un tee-shirt basique que je peux mettre sous la robe pour une tenue plus casual ou sous le perfecto

Soyez un peu plus cool avec vous-même

On a souvent tendance à être trop critique envers soi-même. Trop grosse, trop mince, trop ceci, pas assez cela… Pour être bien dans son corps, il faut commencer par s’accepter soi-même. Plus facile à dire qu’à faire ? Les matins où vous vous sentez moche, enfilez des habits confortables, c’est le moment de sortir votre pull préféré. Il faut que vous soyez à l’aise, sinon vous allez rester chiffon toute la journée !

Faites une digital detox

De par mon métier, je suis en permanence sur les écrans. Le blog, Instagram, Facebook, Twitter, Snapchat, mes mails, les réponses aux commentaires... À force, ça devient oppressant. J’ai beau être archi connectée, j’essaie de prendre du recul vis-à-vis de tout ça.

Dans la mesure du possible, j’allume mon téléphone au plus tard et je l’éteins au plus tôt. Pareil pour l’ordinateur. Une heure avant d’aller au lit, j’éteins tout et je lis : le corps a besoin de temps pour se relaxer et s’endormir tranquillement. Pendant la nuit, je passe en mode avion, sinon l’esprit reste toujours en attente d’un appel ou d’un SMS, même inconsciemment. Et le week-end, j’essaie de sortir sans téléphone. Au sport, au ciné, on peut facilement couper. Et quand une vraie digital detox s’impose, je fais un break pendant 24h ou un week-end entier. J’en profite pour faire la cuisine, du jardinage, du vélo… Le fait de déconnecter me permet de me reconnecter à moi-même et à mes proches.

Défoulez-vous pour évacuer la colère

fille-qui-danse

Il est important de l’exprimer pour s’en débarrasser, sinon elle peut se retourner contre vous. Il y a différentes manières d’évacuer sa colère. Avant de jeter quelque chose à la figure du premier venu, commencez déjà par vous demander d’où elle vient. Ensuite, défoulez-vous physiquement. Ce qui marche pour moi, c’est le sport. Je vais à la salle pour pédaler et faire de l’elliptique. Il m’arrive aussi de sauter sur mon lit avec la musique à fond (au hasard une BO Disney bien motivante). Vous pouvez aussi gribouiller, crier dans votre voiture… à vous de trouver un moyen pour sortir votre colère. Vous pouvez essayer des exercices de sophrologie très simples basés sur la respiration, comme ceux que l’on donne dans le livre.

Il m’arrive aussi d’être confrontée à la colère des autres à travers certains commentaires négatifs sur le blog ou les réseaux sociaux. C’est difficile, mais il faut apprendre à ne pas se laisser contaminer. En clair, je n’y réponds pas. La personne reste avec sa colère, ce n’est pas à moi de l’en décharger.

livre-je-suis-happy-couverture

Je suis happy ! de Margot du blog Youmakefashion et Catherine Augé, Editions First, 14,95 €.

Plus d’infos sur www.youmakefashion.fr.

À la question

Julie Zwingelstein assistée de Jeanne Besse

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus