Quantcast

Les meilleurs festins pour fêter le nouvel an chinois

Nouvel An Chinois

Quitte à rester confiné.e, tous les prétextes sont bons pour faire la fête à la maison, particulièrement le 12 février pour célébrer le nouvel an chinois et le passage vers l’année du buffle.

C’est parti : on fait le plein chez Tang Frère ou Paris Store dans le 13e pour décorer sa maison de jolis lampions, faire la danse du lion, bien s’habiller, mais surtout, on s’offre une bonne bouffe, sous couvert de vœux de bonheur et de prospérité. Version street, foodie ou chic : petit listing des propositions qui vous changeront les idées.

En mode foodie pointu

© instagram/banquetoftheox

Évidemment, Adeline Grattard, la cheffe étoilée la plus disruptive de la gastronomie à sa table Yam'tcha, fait sensation avec son dîner dealé en direct de son comptoir chinois Lai’Tcha. Miam. Au programme : gâteau de navet à la truffe du Périgord, "Lo Pak Ko", marmite de Saint-Jacques et huîtres spéciales aux champignons, poulette "Cour d'Armoise" sautée à la cantonaise et boule de riz au sésame noir et chocolat, sirop d'osmanthe et gingembre.

Menu de Nouvel an chinois 60 € le vendredi 12 et samedi 13 février à commander et à retirer chez Lai’Tcha, 7 rue du Jour, Paris 1er

Le “Banquet of the OX”, c’est une association de malfaiteurs gourmands créée pour fêter le nouvel an chinois par six chefs, parmi lesquels Emily Chia, la brillante toque du Grand Bain à Belleville. Du coup, on adhère direct à cette box de ouf en kit pour deux personnes avec entre autres soupe de melon d’hiver, gâteau de radis Daikon, dumplings, riz gluant aux légumes, bœuf aux 5 épices, wontons frits aux cacahuètes, tarte à l’ananas… Miam.

Commande en DM ou par mail commande.ton.box@gmail.com à récupérer en Click & Collect chez Dame Jane, 39 rue Ramponeau, Paris 20e ou en livraison du 11 au 15 février

Version street food

© CAROLE CHEUNG
© instagram/maodumplingbar

Ils sont à la bouffe chinoise ce que Big Mamma est à la popotte italienne : un succès fou et branché. Alors quand Bao Family fête le nouvel an, c'est forcément cool avec en guest star un canard pékinois sauce hoisin et des dumplings fourrés de canard laqué pour l’accompagner, pour la touche originalité (18 €). L’autre option tout aussi efficace : la box (18 €) pleine de délices festifs garnie de pâtés impériaux, petits gâteaux de radis frits et raviolis qui correspondent pour nous à la galette des rois dans l’Empire du Soleil Levant.

Menu du vendredi 12 au dimanche 14 février à emporter chez Gros Bao (72 Quai de Jemmapes, Paris 110e), en click & collect via Bao Family et dispo sur Deliveroo.

L’alternative ? On file chez Mao Dumpling, l’adresse ultimement street d’Adrien Zheng où se pressent les stars du Marais qui célèbre le nouvel an en offrant à ses client.e.s les célèbres enveloppes rouges avec des billets coupons comprenant des cadeaux, goodies et t-shirts à gagner. Special dish : un assortiment des 4 dumplings de la maison : jiaozis au cheddar, porc ciboulette, poulet gingembre et le veggie (36 € le plateau pour 4 personnes). Sans oublier le Mao Dog (10 €), un roulé de ciboulette pancake autour d’une saucisse de bœuf et d’omelette. Et le dessert bling trop bon : le 24 Carat Gold Bun, une brioche frite à tremper dans de la confiture de lait ou du caramel beurre salé.

Du 11 au 13 février en click & collect chez Mao Dumpling Bar, 28 rue de Saintonge, Paris 4e ou sur UberEats en livraison

Les petits plats dans les grands

© The Peninsula

On ne présente plus Tsé Yang, adresse aussi culte que délicieuse de la gastronomie chinoise qui, pour l’année du buffle, délocalise son menu festif à la maison digne des repas traditionnels dans les grandes familles. En l'occurrence : hors d'œuvre de poulet aux épices d'Orient, mille-feuille de soja fumé farci aux champignons, filets de daurade sautés au wok aux légumes croquants servis avec un riz cantonais. Et des perles de coco à la crème de soja pour parfaire l’ensemble.

45 € par personne. Commandes au 01 47 20 70 22. Retrait en click & collect chez Tsé Yang, 25 avenue Pierre 1er de Serbie, Paris 16e

Pour un dîner wahou et une expérience contemporaine de grand restaurant, Dicky Tole, le chef hongkongais de la table gastronomique du Peninsula le Lili's, signe un festin lunaire en 5 plats (120 €) : peau de tofu en crêpes croustillantes, dos de cabillaud braisé en cocotte et sauce Hoisin, bœuf charolais sauté façon Kung Pao et crémeux d’agrumes à la fleur d’oranger, kumquat et pignons de pin caramélisés.

Du 11 au 13 février. Réservations en ligne ou par téléphone au 01 58 12 28 88. Livraison offerte à Paris et en banlieue ou en click & collect au Peninsula, 19 avenue Kléber, Paris 16e

Découvrez également les dîners de Saint-Valentin à commander et Brigade du Tigre, la pépite Michelin à tester d’urgence.

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !