Alice Pol, la nouvelle super actrice française

La relève est assurée. La France tient la fille spirituelle de Deneuve et Belmondo et la petite soeur de coeur de Cécile de France et Dujardin. Bête de comédie, belle comme le jour, Alice Pol s’impose comme la nouvelle actrice à succès au capital sympathie hors norme… Sa filmo ? Les Emotifs Anonymes, Supercondriaque, Un + une, le dernier Claude Lelouch sans compter Cézanne et moi où elle tient le premier rôle féminin aux côtés de Guillaume Canet et Guillaume Gallienne. Tête d’affiche de Raid Dingue, le nouveau film de Dany Boon, elle interprète le rôle désopilant d’une “fille de” parachutée au RAID. Une comédie hilarante à mi-chemin entre La Chèvre et Bridget Jones, un pur délice. Rencontre.

© Pauline Darley

Le pitch du film ?

C’est l’histoire de Johanna Pasquali, une fliquette qui travaille dans un quartier calme de Paris, qui rêve d’héroïsme en général, et de rentrer dans une unité d'élite en particulier. Comme elle manque de quelques capacités, dirons-nous, son père, ministre de l’intérieur, va la pistonner pour qu’elle passe les concours pour rentrer au RAID. Là, elle tombe sur Eugène Froissard, joué par Dany Boon, qui est extrêmement misogyne car sa femme l’a largué pour son frère… Du coup, il lui en fait voir de toutes les couleurs !

bande annonce raid dingue

Raid dingue de Dany Boon, sortie en salles le 1er février.

Dans Raid Dingue, ton personnage est hyper pistonné… Ça t’évoque quoi ?

Je ne me pose pas vraiment la question car je ne viens pas de ce milieu à la base. Si on a de la chance d’être pistonné, c’est sans doute humain et normal d’en profiter. Et si on ne l’est pas on se prend des portes, comme moi, et puis voilà, c’est la vie !

alice pol et dany boon

© Pathé Distribution

Il y a des gros machos dans le film... Ça te fait marrer les clichés au ciné ?

Oui bien sûr. Les caricatures au ciné sont faites pour être tordues et créer des débats. Après 120 dates de la tournée (chacun y va de son commentaire), la réaction qui m’a fait tordre de rire, c’est Eliott, un petit garçon : "Moi, j’adore quand tu claques la tête des garçons" ! Mythique.

Quel stéréotype te gonfle à propos des actrices ?

Le bon vieux cliché qui consiste à dire que les actrices sont un peu hautaines et distantes. Être exposée, ça a quelque chose d’assez angoissant, du coup ça renferme quelquefois. Mais moi j’ai rencontré un tas de comédiennes très gentilles et pas du tout hautaines comme on le pense…

Une actrice qui t’a donné envie de faire ce métier ?

Quand j’étais petite, je voulais être assistante de magicien donc je n’étais pas tellement à fond dans les actrices ! Mais Catherine Deneuve continue encore et toujours de me faire rêver. Pas seulement pour ses débuts, mais pour la façon dont elle a géré toute sa carrière. Elle a continué de jouer avec des jeunes, des nouveaux réalisateurs, elle a cette espèce de liberté, d’extrême féminité mais avec en même temps cette force masculine… Elle est immortelle, j’adore ça chez elle. Il faut absolument voir Elle s’en va d’Emmanuelle Bercot. C’est un des meilleurs films que j’ai vus ces dernières années.

catherine deneuve dans elle s'en va

© Wild Bunch Germany

Une carrière qui te fait bader ?

Mes premières années à moi ! C’était vraiment un enchaînement de galères…

Comment prépares-tu tes rôles ?

Pour chaque film, je me glisse dans la peau du personnage et je travaille vraiment le côté physique. J’ai dû faire beaucoup de sport avec un coach pour l'entraînement de Raid Dingue, par exemple. Je m'entraîne aussi à faire des voix, une posture. En revanche, je ne travaille plus avec des professeurs de comédie, j’ai envie d’être en lien direct avec mon metteur en scène… Et si vraiment, je dois jouer un état qui m’est inconnu, je me renseigne en regardant des documentaires, en lisant...

Ça ressemble à quoi une journée hors tournage ?

Une journée de rêve quand je suis en off : boulotter du chocolat devant la télé en petit jogging et faire du shopping sur venteprivée.com pour me détendre en même temps. Je suis très téléphage, c'est la cata. Après Raid Dingue, en l’occurrence, j’ai directement enchaîné sur un autre film, et tant mieux car je ne supporte pas ne rien faire, en vrai. J’adore par-dessus tout la vie de tournage. Sauf le premier jour, où je suis toujours hyper angoissée.

Quel est ton cinéma préféré à Paris ?

Ca dépend des moments. Quand je veux attraper un film à la volée: je vais à Odéon parce qu’il y a plein de salles intimistes, on trouve toujours quelque chose. Sinon j’adore UGC Bercy à Cour Saint-Emilion avec tous les popcorns, les bonbons… Ça a un petit côté province, vacances, que j’adore !

ugc bercy village

S’il fallait garder 3 exercices de gym de ton entrainement du RAID ?

Les squats, c’est fatal, tout comme les circuits dans l’esprit des Bootcamps où l’on doit faire des séries d’exercices très vite, en alternant entre muscu, cardio… J’ai aussi fait de la boxe, ça c’est parfait pour être bien foutue !

Découvrez le premier bootcamp de Paris.

Vis ma vie de… Si tu devais intégrer un corps d’élite, tu choisirais lequel ?

Celui qui voudrait de moi (rire) ! Les héros comme les pompiers ou les médecins, ceux qui se sacrifient pour les autres, ça fait toujours rêver.

Ton secret pour avoir cette peau parfaite ?

Une serviette très chaude sur tout le visage et les patchs sous les yeux le matin, à laisser au moins 30 minutes !

Découvrez les meilleurs masques pour un teint radieux.

La tenue qui te sauve la vie en promo ?

Un beau jean taille haute avec un petit haut et surtout, des talons hauts !

Par Elodie Rouge assistée de Mélanie Hroorakvit

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement