LE PARFUM QUE VOUS N’AVIEZ JAMAIS SENTI

La parfaite comédie romantique avec Vincent Elbaz

Quitte à entamer le mois de novembre, autant le faire avec panache en fonçant voir LA comédie romantique bien comme on aime : Daddy Cool, signée Maxime Govare, qui vous rappellera à coup sûr le kiff d’un Mary à Tout Prix, Pour un garçon avec Hugh Grant ou Prête-moi ta main...

Premier argument de choc, le duo de beaux gosses à l’affiche : Vincent Elbaz + Grégory Fitoussi, dont le potentiel érotique culmine.

Tous les ingrédients sont réunis pour faire vibrer les petits cœurs des Parisiennes en mal d’espoir amoureux sur le sujet épineux du mec craquant, beau, sympa...mais totalement allergique à l’engagement.

Adrien -Vincent Elbaz- est un cas typique de cette espèce. Du genre serial-lover qui fait tourner la tête de toutes les filles à 30 ans… Et s’avère insupportable à 40 : immature, dragueur, exaspérant, qui rentre tous les soirs pompette et bosse… mais pas vraiment, en fait.

Un ensemble de raisons qui font que sa femme, une bombasse 35 ans (Laurence Arné), successful et rêvant de fonder une famille, finit par le larguer. Et comme on la comprend...

Petit hic : propriétaire de quelques mètres carrés de leur appartement, Vincent Elbaz, en plein déni de rupture, refuse de quitter le “foyer”. C’est là qu’Adrien, l’éternel adolescent pas vraiment prêt à avoir des enfants, décide de monter une crèche parentale à la maison…

On aime : un film hyper drôle et émouvant, qui aborde un sujet encore inédit sur le registre de la com’ rom’. Un vrai clin d’œil à l’humour de Judd Apatow qui tord un peu le cou aux préjugés sur la paternité, ou l’art d’être un père parfait, qu’on soit allergique aux marmots ou ultra kids-friendly.

Daddy Cool de Maxime Govare avec Vincent Elbaz, Laurence Arné et Grégory Fitoussi, en salles le 1er novembre.

Daddy cool

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement